En partenariat avec

Sondage 27/12/2016

Les Français et la primaire organisée par le Parti Socialiste

42% des Français se déclarent aujourd’hui « intéressés » par la primaire de la gauche à un mois du premier tour, 13% se disant même « très intéressés ». A titre de comparaison, lors d’un sondage Ifop pour Atlantico datant de septembre dernier, à deux mois du premier tour de la primaire de la droite, 11% des Français disaient être « beaucoup » intéressés par cette primaire. Dans le détail, 80% des électeurs socialistes se disent intéressés par cette primaire, dont 39% « beaucoup » intéressés. Ce chiffre est ramené entre 17 et 19% pour les sympathisants du Front de Gauche et Europe Ecologie Les Verts.

Au niveau des programmes, 49% des Français estiment qu’il y a de vraies différences entre les projets présentés par les différents candidats à la primaire de la gauche. Cela peut expliquer cet attrait : cette primaire n’est pas perçue comme un combat de personnes mais de visions, de projets de société qui seront confrontés. Parmi ceux qui s’intéressent « beaucoup » à la primaire, 68% distinguent de vraies différences programmatiques, alors que ce taux tombe à 36% pour ceux qui s’y intéressent « peu » ou « pas du tout ». Pour ce qui est de l’électorat de gauche, et notamment l’électorat PS qui est le principal concerné par cette primaire et ce débat, 72% pensent qu’il y a de vraies différences entre les projets proposés par les candidats à cette primaire. Ces différences suscitent un vrai intérêt à gauche, que l’on retrouve chez les sympathisants EELV, même s’il est moindre (54%). Les proches de Jean-Luc Mélenchon considèrent quant à eux que les candidats qui se présentent à la primaire socialiste n’affichent pas de grandes différences idéologiques entre eux.

Pour ce qui est de l’impact de cette primaire sur le PS, le jugement est plutôt négatif dans l’ensemble puisque 39% estiment que cette primaire aura tendance à endommager l’image du parti et du candidat qui en sortira vainqueur, 10% que cela contribuera à son amélioration, et 51% qui ne pensent ni l’un ni l’autre. Ainsi, l’idée d’une dynamique qui serait créée par cette primaire, d’une rampe de lancement pour le candidat désigné, n’est pas majoritairement partagée.

Document à télécharger

Rapport d'étude

Méthodologie de recueil

Echantillon de 986 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d’agglomération. Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI - Computer Assisted Web Interviewing) du 20 au 22 décembre 2016.

Votre interlocuteur

Jérôme Fourquet Directeur du pôle Opinion & Stratégies d'Entreprises

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Hidden
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories