En partenariat avec

Sondage 16/06/2013

Les Français et la publication des déclarations de patrimoine des parlementaires

En avril dernier, suite à l’affaire Cahuzac, 63 % des personnes interrogées par l’Ifop pour le JDD estimaient que le projet de loi sur le patrimoine des élus était « une mesure nécessaire pour garantir la transparence dans une démocratie moderne » contre 36 % pour qui elle constituait « une dérive malsaine ressemblant à du voyeurisme ».
Cette demande de transparence s’exprime de nouveau aujourd’hui, alors qu’un projet de loi, prévoyant que le patrimoine des parlementaires ne sera pas publié (contrairement à celui des ministres) mais seulement consultable en préfecture, sera présenté à l’Assemblée Nationale lundi. 50 % des Français souhaiteraient ainsi que le patrimoine des députés et sénateurs soit publié et 31 % qu’il soit consultable en préfecture mais pas publié quand seulement 19 % sont favorables au respect de la confidentialité absolue et ne demandent ni publication, ni consultation. Ces résultats montrent que les arguments des nombreux députés plaidant pour la non-publication de leur patrimoine et critiquant une « démocratie paparazzi », selon la formule du président de l’Assemblée Nationale Claude Bartolone, n’ont guère eu d’effet sur l’opinion.
La demande de publication est majoritaire parmi les sympathisants du Front de gauche (63 %), du FN (56 %) mais aussi parmi ceux du Parti Socialiste (52 %), quand elle est minoritaire à l’UMP (40 %). On note peu d’écarts selon les générations ou les catégories sociales. En revanche, hommes et femmes adoptent des positions très différentes sur ce sujet. Quand une large majorité des premiers, 58 %, optent pour la publication du patrimoine des parlementaires, les femmes n’y adhèrent qu’à 43 %, 24 % d’entre elles souhaitant qu’il ne soit ni publié ni consultable soit une proportion de 10 points supérieure au niveau observé chez les hommes.

Document à télécharger

Rapport d'étude

Méthodologie de recueil

Echantillon de 955 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d’agglomération. Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI - Computer Assisted Web Interviewing) du 12 au 14 juin 2013.

Votre interlocuteur

Jérôme Fourquet Directeur du pôle Opinion & Stratégies d'Entreprises

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Hidden
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories