En partenariat avec

Sondage 07/01/2011

Les Français et la sortie de l’Euro

Réalisée les 5 et 6 janvier, l’enquête de l’Ifop et France Soir révèle que la part de Français souhaitant quitter l’Euro pour revenir au Franc est en reflux par rapport à la dernière mesure réalisée en novembre 2010, passant de 35% à 28% aujourd’hui (et pour mémoire 38 % en mai au plus fort de la crise grecque). On peut notamment penser que les propos du président de la République lors de ses vœux sur la nécessité de défendre l’euro ont contribué à ce recul : on note ainsi une baisse de 18 points chez les sympathisants UMP (9% seulement de favorables à l’abandon de l’euro) en trois mois, contre une baisse de 7 points en moyenne. Dans le détail, à peine plus d’un quart des sympathisants de gauche (26%) exprime ce souhait, les personnes proches du Front National affirmant, pour leur part, plus notablement le rejet de la monnaie unique européenne (71%) tout comme les ouvriers (49 %)

Document à télécharger

Rapport d'étude

Méthodologie de recueil

Echantillon de 1007 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession) après stratification par région et catégorie d’agglomération. Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI - Computer Assisted Web Interviewing) du 5 au 6 janvier 2011.

Votre interlocuteur

Frédéric Dabi Directeur Général Adjoint - Directeur du pôle Opinion et Stratégies d'entreprise

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • Mentions Juridiques

    En utilisant ce service, vous consentez à ce que nous stockions les données que vous nous aurez communiquées afin de pouvoir traiter votre demande. Ce faisant, nous observerons les dispositions légales en matière de protection des données personnelles. Nous vous assurons de ce que les données stockées seront traitées de manière confidentielle et ne seront ni transmises, ni vendues à un tiers.
Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.