En partenariat avec

Sondage

Les Français et l’action gouvernementale en matière environnementale

Selon le sondage réalisé par l’Ifop pour WWF France 1 an après l’élection d’Emmanuel Macron comme président de la République, 71% des répondants considèrent que l’action du gouvernement en matière environnementale ne répond pas à leurs attentes, 66% qu’elle n’est pas conforme aux promesses de campagne du candidat d’En Marche et 70% qu’elle est contrainte par le poids des lobbies économiques. Seuls les sympathisants de La République en Marche contredisent ces ressentis et maintiennent leur confiance envers l’exécutif (71% estiment que l’action répond à leurs attentes, 64% qu’elle respecte les engagements électoraux et 54% qu’elle n’est pas soumise aux intérêts économiques). Interrogés enfin au sujet de Nicolas Hulot, seuls 42% des Français considèrent sa présence au sein de l’exécutif comme étant « utile ». Si le terme utile est polysémique, on comprend que, de manière justifiée ou non, le ministre de l’Ecologie paye le prix de la déception de l’opinion vis-à-vis d’une action gouvernementale perçue comme insuffisante en matière environnementale.

 

Cette déception doit être évaluée au regard des fortes attentes des Français. 52% des personnes interrogées affirment ainsi que faire un effort en faveur de l’écologie représente une opportunité de vivre mieux et de créer des emplois, quand 36% y voient une contrainte acceptable pour préserver un avenir pour les générations futures. Chiffre encourageant, seuls 12% des interviewés considèrent que cet effort est une contrainte non justifiée. Plus concrètement, 68% des personnes interrogées sont favorables à une réduction de la part du nucléaire dans la production d’électricité à 50% d’ici 2030. L’adhésion à cette proposition est particulièrement forte chez les 18 à 24 ans (81%), contrairement aux 65 ans et plus (59%) et plus répandue chez les sympathisants de gauche que chez ceux droite (79% contre 56% favorables à une réduction de la production nucléaire). De manière beaucoup plus marquée encore, 86% des personnes interrogées se disent favorables à une interdiction de l’usage du glyphosate d’ici trois ans (dont 58% tout à fait favorables).

 

Les Français font enfin part d’une appréhension avant tout sanitaire de l’écologie : « l’impact des nuisances environnementales sur la santé » recueille ainsi 46% des citations parmi les principales préoccupations concernant la protection de l’environnement, devant le « changement climatique » (38% des citations), la « pollution des mers et des océans » (36%), « l’accélération de la disparition des espèces animales et végétales » (35%), suivies par « l’épuisement des ressources naturelles » (32%) et les « risques liés au nucléaire » (13%).

Vos interlocuteurs

Jérôme Fourquet Directeur du pôle Opinion & Stratégies d'Entreprises

Jean-Philippe Dubrulle Directeur d'études - Opinion & Stratégies d'Entreprises

Document à télécharger

Les résultats de l'étude

Méthodologie de recueil

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1 015 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.
La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d'agglomération.
Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 6 au 7 juin 2018.

publications associées

Réalisée pour Impact AI, l’édition 2019 témoigne d'une meilleure connaissance de l'Intelligence artificielle et d'un plus grand recours.  1 - L’Intelligence...

Sondage

Notoriété et image de l’Intelligence Artificielle auprès des Français et des salariés – Vague 2

Cette deuxième édition de l'étude réalisée pour SMAAART confirme l'intérêt croissant pour les téléphones reconditionnés.  Le concept du téléphone...

Sondage

Image des entreprises commercialisant des téléphones reconditionnés, perceptions et intentions d’achat

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • Mentions Juridiques

    En utilisant ce service, vous consentez à ce que nous stockions les données que vous nous aurez communiquées afin de pouvoir traiter votre demande. Ce faisant, nous observerons les dispositions légales en matière de protection des données personnelles. Nous vous assurons de ce que les données stockées seront traitées de manière confidentielle et ne seront ni transmises, ni vendues à un tiers.
Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.