En partenariat avec

Sondage

Les Français et le marché immobilier

Pour la 5e année consécutive, le réseau immobilier Optimhome s’attache, par le biais d’une étude menée avec l’Ifop, à connaître la perception des Français concernant le marché de l’immobilier : leur perception du contexte économique et politique, leurs attentes à l’égard des professionnels de l’immobilier, les services et moyens d’informations qui leurs semblent prioritaires pour mener à bien leur projet immobilier.

 

Cette année, l’étude propose un nouveau focus sur l’impact des nouvelles pratiques de travail sur la mobilité géographique : Frein ? Motivation ? Les repères de l’investissement dans la pierre semblent être bousculés.

 

Bordeaux et plus généralement l’Ouest de la France demeurent particulièrement attractifs pour investir dans l’immobilier

 

Pour la seconde année consécutive, Bordeaux arrive nettement en tête des 10 grandes métropoles proposées (citée par 19%, -1 point) devant Nantes (12%, +2 pts) qui précède cette année Paris (11%, -2 pts). A l’opposé, Marseille est de nouveau la grande métropole la moins plébiscitée (2%, stable). Autre tendance qui se confirme, les Français sont globalement satisfaits de leur environnement géographique proche. Le lieu de résidence influence en effet grandement le jugement sur l’attractivité d’une grande ville. Ainsi, 28% des habitants de la région parisienne considèrent que la capitale est la grande ville la plus attractive (+17 pts par rapport à l’ensemble des 25-65 ans), 34% des habitants du Nord Ouest en font de même pour pour Nantes (+22 pts), 35% des habitants du Sud Ouest pour Bordeaux (+16 pts) ou encore 20% de ceux du Sud Est pour Lyon (+12 pts).

 

La mobilité géographique est concrètement envisagée par une forte proportion des 25-65 ans

 

40% des 25-65 ans pourraient ainsi en réaliser une dans les 5 prochaines années dont 11% « oui, certainement ». A l’opposé 60% ne l’envisagent pas alors que 25% la rejettent catégoriquement (« non, certainement pas »). Cette intention de mobilité n’est toutefois pas homogène selon les différentes catégories de population. Une fracture générationnelle, géographique et sociale se dessine ainsi entre comportements nomades et sédentaires qui rejoint celle sur l’optimisme pour sa propre situation.

Vos interlocuteurs

Romain Bendavid Directeur de l'Expertise Corporate et Climat Social

Delphine Poet Chargée d'études - Opinion & Stratégies d'Entreprises

Documents à télécharger

Présentation Communiqué de presse

Méthodologie de recueil

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1503 personnes, représentatif de la population française âgée de 25 à 65 ans. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d’agglomération. Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 26 février au 4 mars 2019.

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • Mentions Juridiques

    En utilisant ce service, vous consentez à ce que nous stockions les données que vous nous aurez communiquées afin de pouvoir traiter votre demande. Ce faisant, nous observerons les dispositions légales en matière de protection des données personnelles. Nous vous assurons de ce que les données stockées seront traitées de manière confidentielle et ne seront ni transmises, ni vendues à un tiers.
Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.