En partenariat avec

Sondage 19/06/2016

Les Français et le mouvement de mobilisation contre le projet de réforme du code du travail

Les violences en marge de la manifestation parisienne du 14 juin, qui ont été abondamment commentées et médiatisées, n’ont manifestement pas eu d’effet sur le regard que les Français portent sur la mobilisation contre la loi Travail. En effet, d’après l’enquête Ifop pour Dimanche Ouest France, 60% des personnes considèrent ce mouvement comme « justifié », soit un score identique à celui enregistré dans un autre sondage réalisé début juin (59% dans l’enquête du 6 au 8 juin).

On peut penser que le gouvernement, engagé dans un bras de fer avec la CGT, comptait sur un retournement ou à défaut sur une érosion du soutien ou de la bienveillance de l’opinion vis-à-vis de la contestation. Or, ce phénomène ne s’est pas produit ni à la suite du blocage des raffineries et des dépôts de carburants (la proportion de personnes jugeant le mouvement « justifié » restant quasiment stable en passant de 65% à 62% entre les 19-20 mai et les 23-25 mai), ni à l’annonce de la poursuite des grèves et des manifestations au lancement de l’Euro de football (59% de réponses « justifié » les 6-8 juin contre 61% les 30 mai-1er juin), ni donc suite aux nouvelles scènes de violence de ces derniers jours.

Du strict point de vue des dynamiques d’opinion, le mouvement de contestation peut donc être amené à durer encore quelque temps dans la mesure où la bienveillance à son égard demeure majoritaire et où une frange importante de la population affiche toujours un soutien franc, 29% des Français estimant ce mouvement « tout à fait justifié » contre 17% le jugeant « pas du tout justifié ».

Sans surprise, l’électorat du Front de Gauche est le plus en soutien avec 90% de réponse « le mouvement est justifié », dont 60% de « tout à fait justifié ». Mais, difficulté supplémentaire pour le gouvernement, 49% des sympathisants du PS estiment également que la contestation contre la loi Travail est « justifiée ». A droite, on observe un très net clivage entre des sympathisants des Républicains très majoritairement hostiles au mouvement (63% de « pas justifié ») quand l’électorat frontiste est massivement en soutien : 78% de « justifié », dont 47% de « tout à fait justifié ».

Le mouvement de contestation de la loi El Khomri peut également compter sur la bienveillance des catégories populaires (qui craignent une diminution des majorations des heures supplémentaires et surtout l’assouplissement des conditions de licenciement) puisque 82% des ouvriers et 71% des employés considèrent cette mobilisation « justifiée », cette proportion s’établissant à 64% auprès des professions intermédiaires et à 55% chez les CSP+, moins inquiètes face à une libéralisation du marché du travail.

Document à télécharger

Rapport d'étude

Méthodologie de recueil

Echantillon de 2009 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d’agglomération. Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI - Computer Assisted Web Interviewing) du 14 au 17 juin 2016.

Vos interlocuteurs

Jérôme Fourquet Directeur du pôle Opinion & Stratégies d'Entreprises

Jean-Philippe Dubrulle Directeur d'études - Opinion & Stratégies d'Entreprises

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Hidden
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories