En partenariat avec

Sondage 20/01/2014

Les Français et le pacte de responsabilité

Le sondage réalisé par Sud-Ouest Dimanche indique que 74 % des Français ne font pas confiance à François Hollande et à son gouvernement pour réaliser des économies importantes sur les dépenses publiques et que la même proportion, 73 %, n’a pas confiance dans les entreprises pour créer plusieurs centaines de milliers d’emplois en échange de cette baisse de leurs charges. Ces scores très élevés renseignent sur l’ampleur de la défiance régnant aujourd’hui dans le pays et sur l’intensité des efforts qui devront être consentis pour crédibiliser cette démarche très audacieuse. L’exercice sera d’autant plus compliqué à mener que si les scores dont sont crédités les deux parties sont quasi-identiques, les profils des sceptiques ne sont pas les mêmes concernant le gouvernement et les entreprises. Ainsi 43 % des sympathisants de l’UMP font confiance aux entreprises pour jouer le jeu contre 24 % seulement des sympathisants socialistes. Inversement ces derniers sont 69 % à accorder leur confiance à François Hollande contre 10 % seulement parmi les homologues de l’UMP. Deux remarques doivent être faites à ce niveau. D’une part, si le clivage gauche/droite s’exprime, on constate néanmoins que 57 % des sympathisants UMP ne font pas confiance aux entreprises et que cette proportion atteint 76 % dans les rangs socialistes, François Hollande et son gouvernement devront donc se montrer convaincants sur la mise en place d’un suivi des contreparties qui seront attendues des entreprises. D’autre part, on constate que les électorats des deux Fronts communient dans une défiance généralisée : 82 % des sympathisants du Front de Gauche et du FN ne font pas confiance aux entreprises pour créer les emplois et respectivement 61 et 90 % en ce qui concerne le gouvernement.

Document à télécharger

Rapport d'étude

Méthodologie de recueil

Echantillon de 996 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d’agglomération. Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI - Computer Assisted Web Interviewing) du 15 au 17 janvier 2014.

Vos interlocuteurs

Jérôme Fourquet Directeur du pôle Opinion & Stratégies d'Entreprises

Esteban Pratviel Chef de groupe - Opinion & Stratégies d'Entreprises

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Hidden
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories