En partenariat avec

Dossier spécial

Les Français et le port du masque obligatoire

Alors que certaines communes distribuent gratuitement des masques à leurs administrés et que d’autres en rendent le port obligatoire en extérieur, où en est l’opinion publique ?

 

En quelques semaines on relève une progression, de 20 points de l’opinion en faveur de l’obligation du port du masque dans les espaces publics ouverts. Cette forte hausse l’est d’autant plus en région parisienne (70% « pour »), là où la population est plus concentrée et où les cas de coronavirus ont été nombreux. En revanche, les moins de 35 ans semblent se sentir moins concernés, et sont seulement 58% à se positionner en faveur de cette mesure. Ces jeunes sont également moins enclins à s’isoler en cas d’apparition des symptômes (63% le sont, contre 78% au global) ou à signaler les personnes en contact avec eux pour qu’elle s’isolent à leur tour (61%, contre 74% au global). A contrario, les personnes plus âgées sont davantage susceptibles d’appliquer ces consignes que la moyenne (88% déclarent s’isoler en cas de symptômes et 80% préviendraient les personnes de leur entourage). Cette proportion plus importante est corrélée au risque accru par cette partie de la population en cas de contraction de la maladie.

 

Mais la grande question sous-jacente à cette obligation du port du masque, et qui constitue un enjeu important pour le gouvernement est la suivante : qui va payer pour ces masques ?

 

L’opinion est plus contrastée sur cette question. Si une majorité des Français se positionne en faveur d’une distribution gratuite prise en charge par l’Etat et les collectivités territoriales, ils sont 37% à penser sur cette mesure devrait s’appliquer à tous alors que 26% considèrent que les masques devraient être donnés seulement aux plus modestes. Ensuite, 21% plaident pour une prise en charge du coût des masques par la sécurité sociale (remboursement total ou partiel après avance), et 16% considèrent que les masques doivent rester à la charge des citoyens. Sur ce point, l’opinion est particulièrement structurée par la proximité politique des personnes interrogées, et par la conception de l’Etat associée au divers courants. En effet, 47% des personnes se reconnaissant dans les valeurs de la France Insoumise et dans celles du Rassemblement National sont d’accord avec le fait que l’Etat paie les masques pour tous. Il s’agit là de la part contestataire de l’opinion appelant à un renforcement de l’Etat providence en cette période de crise.

 

De manière plus modérée, les personnes proches du Parti Socialiste et de la République en Marche sont pour une distribution aux plus modestes à hauteur de 41% et 38%. Enfin, les sympathisants des Républicains sont en faveur d’un reste à charge total du coût des masques pour les citoyens.

Document à télécharger

Les résultats

Méthodologie de recueil

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1 009 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d'agglomération. Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 5 au 7 août 2020.

Vos interlocuteurs

Jérôme Fourquet Directeur du pôle Opinion & Stratégies d'Entreprises

Jean-Philippe Dubrulle Directeur d'études - Opinion & Stratégies d'Entreprises

Document à télécharger

Les résultats

Méthodologie de recueil

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1 009 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d'agglomération. Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 5 au 7 août 2020.

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • Mentions Juridiques

    En utilisant ce service, vous consentez à ce que nous stockions les données que vous nous aurez communiquées afin de pouvoir traiter votre demande. Ce faisant, nous observerons les dispositions légales en matière de protection des données personnelles. Nous vous assurons de ce que les données stockées seront traitées de manière confidentielle et ne seront ni transmises, ni vendues à un tiers.

Inscription newsletter

Découvrez nos publications A la une - A ne pas manquer et pleins d’autres...

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

Consultez nos dernières newsletters

Recent Posts

Top Categories