En partenariat avec

Sondage 28/03/2017

Les Français et le vote blanc

A un mois du premier tour de l’élection présidentielle, un sondage Ifop pour Synopia s’est intéressé au positionnement des Français vis-à-vis du vote blanc dans un contexte de campagne électorale teinté d’une forte indécision et plus largement d’une défiance politique parmi les électeurs.

86% des Français se déclarent favorables à ce que le vote blanc soit considéré comme un suffrage exprimé et qu’il soit pris en compte lors du calcul du résultat des élections présidentielles. En ayant conscience que cela pourrait invalider l’élection, faute de majorité absolue, les Français sont même « tout à fait favorables » à la mesure à hauteur de 60% (soit une hausse de 9 points par rapport à septembre 2014).

A gauche, les électeurs estiment unanimement que le vote blanc devrait être comptabilisé (94% parmi les électeurs de Jean-Luc Mélenchon, 92% parmi ceux de Benoît Hamon et 87% parmi ceux d’Emmanuel Macron). Les électeurs de François Fillon sont moins favorables à la mesure (77%) bien que près d’un sur deux (47%) s’y déclare « tout à fait favorable ». Enfin, 83% des électeurs de Marine Le Pen seraient pour la prise en compte du vote blanc dans le calcul des suffrages exprimés.

Si la réforme était mise en œuvre et que les Français avaient la possibilité de mettre un bulletin blanc dans l’urne lors de l’élection présidentielle, près de 40% d’entre eux pourraient voter blanc, soit une hausse de 14 points depuis septembre 2014. Seulement 55% des Français voteraient pour l’un des 11 candidats de l’élection présidentielle de 2017, laissant la porte ouverte à l’invalidation de l’élection faute de majorité absolue. Les électeurs de Jean-Luc Mélenchon et de Marine Le Pen seraient les plus enclins à utiliser le vote blanc pour exprimer leur vote, respectivement 44% et 35%, contre seulement un sur cinq (21%) pour les électeurs de François Fillon.

Document à télécharger

Rapport d'étude

Méthodologie de recueil

Echantillon de 1600 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d’agglomération. Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI - Computer Assisted Web Interviewing) du 20 au 22 mars 2017.

Vos interlocuteurs

Jérôme Fourquet Directeur du pôle Opinion & Stratégies d'Entreprises

David Nguyen Directeur Conseil - Opinion & Stratégies d'Entreprises

publications associées

En un an, le jugement sur le bilan du président de la République en matière d'environnement et de réchauffement climatique s'est sensiblement dégradé. Selon...

Sondage

Les Français et l’action du gouvernement en matière d’environnement au lendemain de la démission de François de Rugy

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • Mentions Juridiques

    En utilisant ce service, vous consentez à ce que nous stockions les données que vous nous aurez communiquées afin de pouvoir traiter votre demande. Ce faisant, nous observerons les dispositions légales en matière de protection des données personnelles. Nous vous assurons de ce que les données stockées seront traitées de manière confidentielle et ne seront ni transmises, ni vendues à un tiers.
Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.