En partenariat avec

Sondage 19/07/2008

Les Français et l’énergie nucléaire après l’incident du Tricastin

Le nucléaire est perçu comme moins risqué que le changement climatique par les Français. Ainsi, 27% jugent que les risques liés au nucléaire sont les plus préoccupants, contre 53% qui estiment que ce sont ceux liés au réchauffement de la planète. En 2002, ces pourcentages étaient respectivement de 33 % et 20 %. En outre, la défiance vis-à-vis du gouvernement en cas d’incident nucléaire est très marquée : 70 % des sondés ne lui font “plutôt pas confiance” pour être informés.

Document à télécharger

Rapport d'étude

Méthodologie de recueil

Echantillon de 1009 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, catégorie socio-professionnelle) après stratification par région et catégorie d'agglomération. Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI - Computer Assisted Web Interviewing) le 18 juillet 2008.

Vos interlocuteurs

Frédéric Dabi Directeur Général Adjoint - Directeur du pôle Opinion et Stratégies d'entreprise

Jérôme Fourquet Directeur du pôle Opinion & Stratégies d'Entreprises

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • Mentions Juridiques

    En utilisant ce service, vous consentez à ce que nous stockions les données que vous nous aurez communiquées afin de pouvoir traiter votre demande. Ce faisant, nous observerons les dispositions légales en matière de protection des données personnelles. Nous vous assurons de ce que les données stockées seront traitées de manière confidentielle et ne seront ni transmises, ni vendues à un tiers.
Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.