En partenariat avec

Sondage

Les Français et les “French Days”

Les « French Days » sont connus par une majorité de Français âgés de 18 ans ou plus.

 

L’étude Ifop réalisée pour Mondial Relay montre que 57% d’entre eux en avaient en effet entendu parler avant l’enquête. Plus précisément, 14 % ont déjà réalisé au moins un achat lors de précédentes éditions et 43% n’en n’ont jamais réalisé.

 

Dans le détail, l’occurrence d’un achat lors de précédentes éditions est plus élevée chez deux catégories de population traditionnellement « leader d’opinion » :

 

  • Les plus jeunes (18-24 ans), cible généralement prescriptrice : 21% des « moins de 35 ans » en ont déjà réalisé au moins un (contre 14% en moyenne), proportion qui atteint près d’un quart des 18-24 ans (23%).
  • Les cadres et professions libérales dont le pouvoir d’achat est sensiblement plus important que la moyenne : 22% ont réalisé au moins un achat (contre 14% en moyenne).

 

Enfin, signe d’une opération qui ne s’inscrit pas seulement dans un registre de consommation individuelle, les individus résidant dans un foyer avec enfant ont également davantage participé aux précédents « French Days » (23%).

 

Les représentations associées aux « French Days » sont plurielles.

 

Parmi les termes proposés, 5 sont cités en premier par une proportion quasi équivalente d’interviewés. Ils mettent en exergue des bénéfices perçus de :

  • Service : « pratique » (16% citent ce terme en premier et 33% en premier ou en second), « utile » (12% et 24%) ;
  • Proximité : « accessible » (14% et 27%) ;
  • Plaisir : « agréable » (13% et 25%) ;
  • Dynamisme : « innovant » (14% et 23%).

 

Les autres termes proposés sont cités en priorité par moins de 10% de l’échantillon : « pertinent » (7%), « indispensable » (3%) et « authentique » (1%). 20% des personnes interrogées citent par ailleurs « un autre terme » parmi lesquels « inutiles » et « commercial » sont fortement mentionnés.

 

Le cœur de cible, c’est-à-dire les 14% d’interviewés ayant déjà réalisé un achat lors de précédentes éditions mettent davantage en exergue les dimensions de praticité (24% citent le terme « pratique » contre 16% en moyenne) et de plaisir (19% citent en premier le terme « agréable » contre 13% en moyenne). A signaler aussi que l’évènement est logiquement plus incarné auprès de cette population : seuls 7% citent « un autre terme » (contre 20% en moyenne).

Vos interlocuteurs

Romain Bendavid Directeur de l'Expertise Corporate et Climat Social

Etienne Berthoz Chargé d'études

Document à télécharger

Présentation

Méthodologie de recueil

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1 004 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d’agglomération. Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto administré en ligne du 18 au 19 avril 2019.

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • Mentions Juridiques

    En utilisant ce service, vous consentez à ce que nous stockions les données que vous nous aurez communiquées afin de pouvoir traiter votre demande. Ce faisant, nous observerons les dispositions légales en matière de protection des données personnelles. Nous vous assurons de ce que les données stockées seront traitées de manière confidentielle et ne seront ni transmises, ni vendues à un tiers.
Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.