En partenariat avec

Sondage

Les Français et les habitants des grandes villes soutiennent-ils le déploiement de la 5G en France ?

« Modèle amish », « retour à la lampe à huile » ou encore « porno en HD dans l’ascenseur », la 5G opère un retour fracassant dans le débat politique, sujet polémique parmi de nombreux autres portés ces dernières semaines par les maires « verts » en place depuis les dernières élections municipales. Pourtant, alors que les pros et les antis de tous bords adoptent des postures particulièrement tranchées, les Français montrent au contraire beaucoup plus de pondération que les responsables politiques, voire désavouent les déclarations les plus catégoriques. Le sondage Ifop pour Lemon.fr, réalisé auprès d’un double échantillon de 1 000 Français et de 1 000 habitants des communes de 100 000 habitants et plus (dont plus de la moitié de la population est dirigée par des majorités municipales comptant des membres d’Europe Ecologie Les Verts dans leurs rangs), révèle ainsi que les Français se positionnent majoritairement en faveur du déploiement de la 5G, malgré certaines réserves, et affichent un désaccord massif avec les déclarations tonitruantes des élus EELV.

 

LES CHIFFRES CLÉS

 

A – Les polémiques sur la 5G et les autres sujets d’actualités provoquées par les élus EELV

 

– Près de huit Français sur dix (79%) se disent opposés au retrait de grands sapins de Noël sur les grandes places de villes, sachant que cette opposition au projet du maire de Bordeaux est aussi très forte dans les communes de plus de 100 000 habitants administrées par des maires EELV (80%).

 

– Deux Français sur trois (65%) ne partagent pas le sentiment du maire de Lyon pour qui le tour de France serait une compétition machiste et polluante, tout comme la majorité des habitants des villes de plus de 100 000 habitants administrées par des maires EELV : 59% d’entre eux désapprouvent l’idée selon laquelle la Grande boucle ne serait « pas écoresponsable » et continuerait à « véhiculer une image machiste du sport »

 

– 82% des Français désapprouvent le constat du maire de Grenoble selon laquelle que la 5G ne servirait qu’à regarder du porno dans l’ascenseur : une nette majorité de sympathisants EELV étant également en désaccord avec les propos de Eric Piolle sur ce sujet (75%).

 

 

B – La position sur le déploiement de la 5G

 

 – 63% des Français souhaitent que les pouvoirs publics facilitent le déploiement de la 5G en France, sachant que ce souhait est également partagé par une majorité de sympathisants EELV (57%) et d’habitants des métropoles administrées par des maires EELV (56%).

 

– Seule une minorité de Français (48%) soutient l’idée d’un moratoire sur la 5G avancée par des élus de gauche et écologistes dans une pétition publiée dimanche dans le Journal de dimanche. En effet, si la majorité des sympathisants de gauche soutient l’idée d’un moratoire jusqu’à l’été 2021 (57 %), celle-ci est en revanche très minoritaire chez les sympathisants du centre (35%) et de la droite (41%).

 

 

C – Santé, vie privée, écologie… quelles sont les craintes liées à la 5G ?

 

– Enfin, la prudence d’une partie de la population à l’égard de cette nouvelle technologie semble en tout cas plus tenir de ses potentielles conséquences sur la vie privée (72%) ou sur l’environnement (65%) que sur la santé humaine (51%) : les antennes de téléphonie mobile apparaissant de plus en plus sûres aux yeux des Français : 56 % les jugent sûrs en 2020 contre 18 % en 2011.

 

 

 

LE POINT DE VUE DE JEAN-PHILIPPE DUBRULLE DE L’IFOP

 

Citadins ou pas, les Français se montrent aujourd’hui majoritairement favorables au déploiement de la 5G. Sans pencher nettement en faveur d’un moratoire tel que proposé par des élus de gauche ni souscrire aux procès en futilité faits à la 5G, les interviewés émettent cependant des réserves, au premier rang desquelles la problématique de la collecte massive de données personnelles et l’impact environnemental de l’usage de la 5G – soit des considérations très techniques, qui arrivent nettement devant les effets délétères sur la santé supposés de cette technologie, dans un contexte où la crainte de la nocivité des antennes-relais a considérablement reculé depuis dix ans.

 

Au-delà de ce « oui » de principe que les Français donnent à la 5G, c’est la question des propositions « avant-gardistes » des édiles écologistes qui se pose, et surtout de leur adéquation avec les aspirations de la population. Force est de constater que les Français ne soutiennent pas les sentences sur le caractère machiste du Tour de France, l’indignité consubstantielle des forces de l’ordre, la morbidité de la tradition de l’arbre de Noël, etc. Pire encore pour les maires EELV : ils ne sont suivis sur ce terrain ni par leurs administrés ni par leur électorat ! Alors que ces élus cherchent à faire de leurs villes les laboratoires de l’écologie politique, mettre en avant ces positions peu fédératrices apparaît périlleux et surtout à rebours de la stratégie de recentrement et d’élargissement de l’électorat écologiste portée par Yannick Jadot depuis la campagne des élections européennes et promue en vue des prochaines échéances, locales comme nationales.

 

Jean-Philippe Dubrulle

Directeur d’études @IfopOpinion

 

 

Pour poursuivre la lecture :

 

Image des entreprises commercialisant des téléphones reconditionnés, perceptions et intentions d’achat

 

Document à télécharger

Présentation

Méthodologie de recueil

Etude Ifop pour Lemon.fr, réalisée par questionnaire auto-administré en ligne du 14 au 16 septembre 2020 auprès d’un échantillon de 1 020 personnes, représentatif de la population âgée de 18 ans et plus résidant en France métropolitaine, et d’un échantillon de 1 031 personnes, représentatif de la population vivant dans les villes de 100 000 habitants et plus.

Vos interlocuteurs

François Kraus Directeur du pôle Politique / Actualités - Opinion & Stratégies d'Entreprises

Jean-Philippe Dubrulle Directeur d'études - Opinion & Stratégies d'Entreprises

Document à télécharger

Présentation

Méthodologie de recueil

Etude Ifop pour Lemon.fr, réalisée par questionnaire auto-administré en ligne du 14 au 16 septembre 2020 auprès d’un échantillon de 1 020 personnes, représentatif de la population âgée de 18 ans et plus résidant en France métropolitaine, et d’un échantillon de 1 031 personnes, représentatif de la population vivant dans les villes de 100 000 habitants et plus.

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • Mentions Juridiques

    En utilisant ce service, vous consentez à ce que nous stockions les données que vous nous aurez communiquées afin de pouvoir traiter votre demande. Ce faisant, nous observerons les dispositions légales en matière de protection des données personnelles. Nous vous assurons de ce que les données stockées seront traitées de manière confidentielle et ne seront ni transmises, ni vendues à un tiers.

Inscription newsletter

Découvrez nos publications A la une - A ne pas manquer et pleins d’autres...

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

Consultez nos dernières newsletters

Recent Posts

Top Categories