En partenariat avec

Sondage 04/12/2011

Les Français et les OGM

Interrogés par l’Ifop pour Dimanche Ouest France, les Français font montre d’une défiance vis-à-vis de la culture des plantes OGM.
Deux tiers des Français font part de leur inquiétude vis-à-vis d’une présence éventuelle d’Organismes Génétiquement Modifiés dans les produits alimentaires (65%). 27% des personnes interrogées déclarent même être très inquiètes à ce sujet, tandis que 8% ne semblent pas inquiètes du tout. 18% des interviewés déclarent y être indifférents.
Tout en demeurant nettement majoritaire, le niveau d’inquiétude est sensiblement plus relatif que celui observé dans le cadre d’une enquête réalisée en mai 2008 (68%). Il renoue ainsi avec le niveau d’inquiétude enregistré en octobre 2004 (63%), alors qu’il apparaissait particulièrement élevé en juillet 2000 (73%).
Notons que les variations les plus importantes par rapport à l’enquête de 2008, se retrouvent dans les attitudes les plus fermes : +4 points parmi les personnes se déclarant « pas inquiètes du tout » et -8 points au sein de celles qui expriment une inquiétude au contraire très forte.
Dans le détail, la présence éventuelle d’OGM dans les produits alimentaires apparaît plus préoccupante auprès des femmes, 68% d’entre elles déclarant en être inquiètes contre 62% des hommes, et des personnes âgées de 35 à 49 ans (72%) contre 52% chez les plus jeunes âgés de 18 à 24 ans. Elle est également plus forte auprès des sympathisants de gauche (73%, contre 56% à droite), et plus particulièrement auprès des sympathisants d’Europe Ecologie – Les Verts et de ceux du Front de gauche (80% respectivement).

De la même manière, 4 Français sur 5 se déclarent opposés à la culture de plantes OGM en plein champ en France (80%). 41% des personnes interrogées y sont même très opposées, contre seulement 1% y étant très favorables.
Dans le détail, on relève que cette opposition est sensiblement plus marquée au sein des catégories les plus aisées (90% chez les artisans/commerçants, 86% au sein des professions libérales et des cadres supérieurs) qu’au sein des employés (82%) ou surtout des ouvriers (74%). Un clivage générationnel se fait également jour : les jeunes âgés de moins de 35 ans (74%) se montrant sensiblement moins réticents que leurs aînés (82%) à l’introduction de la culture des plantes OMG en plein champ. Enfin, on relève que les sympathisants de gauche affichent une opposition plus marquée que ceux de droite (83% contre 77%), les opposants les plus virulents se rencontrant de manière logique parmi les sympathisants d’Europe-Ecologie- les Verts : 88% y sont opposés dont 55% très opposés.

Document à télécharger

Rapport d'étude

Méthodologie de recueil

Echantillon de 1002 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession du chef de famille) après stratification par région et catégorie d’agglomération. Les interviews ont eu lieu par téléphone du 1 au 2 décembre 2011.

Vos interlocuteurs

Jérôme Fourquet Directeur du pôle Opinion & Stratégies d'Entreprises

Esteban Pratviel Chef de groupe - Opinion & Stratégies d'Entreprises

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Hidden
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories