Sondage 25/11/2012

Les Français et les suites de l’élection interne à la présidence de l’UMP

Entre indifférence, déception et inquiétude, et malgré la proclamation de la victoire de Jean-François Copé, l’imbroglio consécutif à l’élection interne à la Présidence de l’UMP semble avoir quelque peu moins affecté François Fillon que son concurrent aux yeux de l’opinion.
Alors que les deux camps ne parviennent à pas à s’entendre pour trouver une solution et déboucher sur une sortie de crise, les Français sont dans le flou à l’issue de l’élection. Six personnes interrogées sur dix ne peuvent en effet se positionner sur la légitimité des positions des soutiens de François Fillon et de Jean-François Copé (58%). Pour autant, 35% considèrent que l’entourage de l’ancien Premier ministre a raison contre 7% seulement pour l’entourage du maire de Meaux. Auprès des sympathisants de l’UMP, le rapport est encore plus favorable à François Fillon. 44% d’entre eux jugent sa position légitime contre 12% penchant en faveur de Jean-François Copé et 44% ne sachant pas se positionner.
Afin de sortir de la crise dans laquelle l’UMP est plongée depuis le scrutin, les Français (73%), et notamment les proches du parti (88%), se déclaraient favorables à une intervention de médiation de la part d’Alain Juppé avant que celle-ci n’échoue finalement. L’hypothèse d’un nouveau vote est de son côté envisagée par une nette majorité de personnes (71%) et de sympathisants de l’UMP (67%), tandis que l’accueil réservé à la solution de régler les problèmes devant la justice est très mitigé. Les Français sont majoritairement défavorables à cette hypothèse (58%) et seuls 24% des soutiens de l’UMP jugent qu’il s’agit d’une bonne solution.
Les indicateurs mesurant la cote d’avenir des deux protagonistes de l’élection confirment les bénéfices perçus par François Fillon. 51% des Français souhaitent qu’il joue un rôle important au cours des prochaines années (+2), contre 29% pour Jean-François Copé (-3). Les évolutions sont plus significatives auprès des sympathisants de l’UMP. François Fillon, qui se situait déjà à un niveau au-dessus de Jean-François Copé, enregistre un reflux de 4 points, 86% des soutiens de l’UMP souhaitant qu’il joue un rôle au cours des prochaines années. La personnalité de Jean-François Copé suscite de son côté des avis partagés. 55% seulement des sympathisants de l’UMP souhaitent que son influence perdure au cours des prochaines années, ce qui traduit une baisse de 21 points par rapport à début novembre. La domination de François Fillon ainsi mesurée semble ainsi révéler un clivage net entre les sympathisants et les militants de l’UMP.

Document à télécharger

Rapport d'étude

Méthodologie de recueil

Echantillon de 1005 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d’agglomération. Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI - Computer Assisted Web Interviewing) du 22 au 23 novembre 2012.

Votre interlocuteur

Frédéric Dabi. Directeur Général Opinion

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Hidden
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories