Sondage 10/06/2016

Les Français et l’Euro 2016

A la veille de l’Euro 2016 qui débutera le 10 juin 2016, l’Ifop a décidé d’interroger les Français pour Metronews au sujet de leur équipe nationale et plus généralement de la compétition.

– L’intérêt général des Français au football reste mesuré. Seules 30% des personnes interrogées se disent beaucoup ou très intéressés par ce sport aujourd’hui, contre 38% au début de la Coupe du Monde de Football 2014. Sans surprise, les hommes s’intéressent d’avantage à ce sport à 42% contre 20% chez les femmes. Les jeunes ont également un attrait plus marqué pour la discipline : 41% des moins de 35 ans se disent intéressés contre 26% des plus de 35 ans. Malgré la qualité de pays hôte pour l’Euro 2106, l’intérêt des Français pour cette compétition reste de ce fait minoritaire.

– Après la polémique autour de la sélection ou de la non-sélection de certains joueurs, la cote de sympathie des footballeurs de l’équipe de France semble avoir souffert. Moins d’une personne interrogée sur deux (48%) déclare avoir de la sympathie pour les Bleus contre 75% à l’aube de la Coupe du Monde 2014. Il apparaît néanmoins que cette sympathie très mesurée pour l’équipe nationale est corrélée à l’intérêt pour le football de manière générale. Auprès des amateurs de football, la cote de sympathie croît en effet à 81%.

– Les Français ne sont pas très enthousiastes à l’évocation du parcours à venir de leur équipe nationale. Si 60% des répondants envisagent tout de même que les Bleus se qualifieront à l’issue de la phase de poules, seule une minorité des personnes interrogées (9%) imagine une victoire le 10 juillet prochain. La majorité des répondants pronostique plutôt une élimination au stade des quarts de finale (20%) ou en demi-finales (16%). On notera toutefois que les personnes qui se disent intéressées par le football sont plus optimistes sur le destin de l’équipe de France à l’Euro : elles sont 89% à croire en la qualification de l’équipe à l’issue de la phase de poules et 21% à penser qu’elle sera championne d’Europe.

– S’agissant enfin des conditions de suivi des match de cet Euro 2016 les Français sont divisés. 49% envisagent de regarder les matchs à la télévision chez eux ou chez leur proche, tandis que 48% projettent de ne pas suivre les matchs du tout. Les lieux comme les bars et restaurants, les écrans géants dans une fan zone ou encore les stades apparaissent comme des options moins séduisantes (respectivement 6%, 2% et 2% de citations). Ce sont alors davantage les jeunes qui devraient les privilégier : 15% des moins de 35 ans comptent par exemple visionner les matchs dans des bars ou restaurants, contre 2% des plus de 35 ans.

Document à télécharger

Rapport d'étude

Méthodologie de recueil

Echantillon de 1016 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d’agglomération. Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI - Computer Assisted Web Interviewing) du 6 au 8 juin 2016.

Vos interlocuteurs

Frédéric Dabi. Directeur Général Opinion

Jean-Philippe Dubrulle Directeur d'études - Opinion & Stratégies d'Entreprises

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Hidden
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories