harcelement en ligne

En partenariat avec

Sondage

Les Français et l’expérience du harcèlement en ligne

Alors que l’affaire de la Ligue du LOL (un groupe de journalistes en vogue s’étant livré à des campagnes de harcèlement en ligne) a eu l’effet d’un coup de tonnerre dans les rédactions des grands médias, et que les acteurs de la majorité ont réaffirmé leur souhait d’un Internet sans anonymat pour juguler les discours de haine, un sondage Ifop pour Franceinfo révèle que ce phénomène, au demeurant marginal à l’échelle de l’ensemble des Français, prend des proportions tout à fait inquiétantes chez les plus jeunes : une génération pour laquelle le harcèlement est en passe de devenir un élément du quotidien.

 

  • Si les réseaux sociaux passent pour une véritable jungle aux yeux de nombreux observateurs, la proportion de Français (âgés de 18 ans et plus) y ayant été pris à partie se révèle relativement marginale : seuls 12% déclarent y avoir été la cible d’insultes ou de comportements grossiers.
  • Parallèlement, à l’échelle des Français, 8% déclarent avoir déjà été la cible de harcèlement en ligne, c’est-à-dire d’attaques répétées ou provenant de multiples personnes concertées entre elles (par la propagation de rumeurs, des critiques systématiques, des menaces, etc.).

 

Ces résultats, qui peuvent paraître marginaux, ne sont cependant pas homogènes au sein de la population : plus on est jeune et plus on est concerné par les discours de haine et le harcèlement sur les réseaux sociaux.

 

  • Chez les 18-24 ans, la part des personnes cibles d’insultes ou de propos grossiers culmine à 27% – soit plus d’un quart des jeunes.
  • Surtout, plus d’un jeune majeur sur cinq (22%) déclare avoir déjà été la cible de cyberharcèlement.

 

De manière générale, on observe que les catégories de population les plus connectées (jeunes, CSP+) sont aussi celles qui subissent le plus la face sombre des réseaux sociaux : insultes quotidiennes, cyberharcèlement, etc. Alors que l’exposition aux discours de haine et aux attaques personnelles semble de plus en plus consubstantielle aux réseaux sociaux, se profile aujourd’hui le risque d’assister à l’éclosion d’une génération où ces comportements seront intériorisés et considérés comme banals. Dans cette perspective sombre, l’affaire de la Ligue du LOL suscite toutefois un espoir : celui de mettre de mots et du vécu sur des souffrances que nul n’est tenu de subir en silence.

 

SUR LE MÊME SUJET :

 

Enquête sur le harcèlement et les formes d’irrespect sur les sites de rencontre

 

Votre interlocuteur

Jean-Philippe Dubrulle Chef de groupe - Opinion & Stratégies d'Entreprises

harcelement en ligne

Document à télécharger

Résultats

Méthodologie de recueil

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1 003 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d'agglomération. Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 13 au 14 février 2019.

On en parle dans la Presse

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • Mentions Juridiques

    En utilisant ce service, vous consentez à ce que nous stockions les données que vous nous aurez communiquées afin de pouvoir traiter votre demande. Ce faisant, nous observerons les dispositions légales en matière de protection des données personnelles. Nous vous assurons de ce que les données stockées seront traitées de manière confidentielle et ne seront ni transmises, ni vendues à un tiers.
Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.