En partenariat avec

Sondage 03/12/2013

Les Français face aux réformes

En décembre 2006, 50 % de nos concitoyens estimaient que notre pays était bien placé dans la compétition économique mondiale, ils n’étaient plus qu’un tiers à faire ce diagnostic durant le quinquennat de Nicolas Sarkozy et au début de la présidence de François Hollande et aujourd’hui ils sont seulement 27 %. L’idée d’un décrochage de la France s’est donc considérablement propagée ces dernières années dans la société qui pense dans le même temps très majoritairement (à 65 %) que notre pays n’a pas fourni assez d’efforts pour rester compétitif dans la mondialisation. Sur ce point également le mouvement de l’opinion est très brutal puisque en juin 2011, 53 % des personnes interrogées jugeaient encore que les effort avaient été faits contre 35 % désormais soit une chute de 18 points en deux ans seulement. Dans ce contexte, et alors que la hausse de la pression fiscale est de moins en moins bien acceptée (45 % des Français estimant que le montant des impôts et des taxes payés est « excessif », soit une progression de 18 points par rapport à février 2011), l’adhésion à des réductions d’effectifs et de périmètres de la fonction publique est devenue nettement majoritaire. 61 % (+17 points par rapport à juillet 2008 avant le déclenchement de la crise économique et financière) pensent qu’il est nécessaire de faire des économies budgétaires quitte à fermer certains services publics, 60 % (+13 points par rapport à juillet 2011) estiment qu’il serait possible d’avoir des services publics de qualité tout en réduisant le nombre de fonctionnaires. Et signe de l’ampleur du basculement d’opinion intervenu sur ces questions, si 61 % des salariés du privé partagent ce diagnostic, c’est le cas également de 40 % de leurs homologues du secteur public et de 50 % des sympathisants socialistes.

Document à télécharger

Rapport d'étude

Méthodologie de recueil

Echantillon de 2973 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d’agglomération. Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI - Computer Assisted Web Interviewing) du 22 au 28 Novembre 2013.

Votre interlocuteur

Jérôme Fourquet Directeur du pôle Opinion & Stratégies d'Entreprises

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Hidden
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories