En partenariat avec

Sondage

Les habitudes de conduite des seniors et la prévention routière

En marge du Salon des seniors qui se tiendra à Paris du 6 au 9 octobre 2021, l’IFOP a réalisé pour Generali une enquête sur les habitudes de conduite des seniors (65 ans et +).

 

Près de 60 % des seniors interrogés estiment avoir besoin d’être informés sur les nouvelles règles du code de la route.  Acteur majeur de la prévention, Generali propose gratuitement une formation en ligne « conduire l’esprit libre » à destination des seniors, en collaboration avec Code Rousseau.

 

Une réduction globale de la conduite et des situations jugées à risque

 

Les résultats montrent que 61 % des seniors ont intentionnellement réduit leurs déplacements en voiture au cours des dernières années. La raison principale évoquée est le manque de nécessité ou l’utilisation de solutions alternatives, pour près d’un tiers d’entre eux. Pour 18% des seniors sondés, réduire sa conduite est liée à une perte de confiance globale ou bien à l’âge et à la fatigue.

 

Les conducteurs âgés de plus de 65 ans se déclarent globalement confiants quant à leur niveau de conduite avec une note moyenne de 8,2 sur 10. Cependant, cette confiance est très dépendante des situations de conduite. Conduire à proximité de vélos et de trottinettes, en cas de mauvais temps ou lorsqu’il fait nuit, sont les situations jugées les plus à risque pour les seniors, faisant baisser la note de confiance de 2 points.

 

89 % des seniors conduisent pour réaliser un trajet habituel, pour faire des courses par exemple, ou sur des routes départementales ou nationales.

 

Des situations d’inconfort spécifiques aux seniors

 

Près de 4 conducteurs seniors sur 10 estiment que leur confiance en tant que conducteur a tout de même tendance à diminuer. Certaines situations sont d’ailleurs jugées par les seniors très inconfortables, avec des écarts très forts par rapport à la population des 18 à 64 ans :  Garer sa voiture en créneau, comprendre les nouveaux panneaux de signalisation, s’engager sur un rond-point ou encore utiliser toutes les commandes du véhicule (clignotants, feux, etc.) sont autant de situations de conduite concrètes perçues comme beaucoup plus gênantes pour les conducteurs âgés de plus de 65 ans.

 

Une volonté partagée avec Generali d’améliorer la sécurité routière

 

6 conducteurs sur 10 de plus de 65 ans souhaiteraient être mieux informés des nouvelles règles du code de la route et des nouveaux panneaux. Près de 50% des seniors interrogés se disent intéressés pour participer à des formations de remise à niveau. Seuls 5% déclarent avoir déjà effectué une formation. 80 % des seniors sondés estiment que les assureurs doivent avoir un rôle actif dans la sécurité routière.

Documents à télécharger

Infographie Communiqué de presse Rapport

Méthodologie de recueil

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1 008 répondants de 65 à 74 ans titulaires du permis de conduire et disposant d’au moins une voiture assurée au sein de leur foyer. Une enquête « miroir » a également été réalisée auprès de 1 001 individus titulaires d’un permis de conduire âgés de 18 à 64 ans afin d’identifier d’éventuelles différences de comportement et de perception. La représentativité des échantillons a été assurée par la méthode des quotas raisonnés selon les critères suivants: sexe, CSP et région. Les interviews ont été réalisés par questionnaires auto-administrés via panel en ligne, entre le 12 et le 21 mai 2021

Votre interlocuteur

Thomas Le Guernic Directeur de clientèle - Expérience client

Documents à télécharger

Infographie Communiqué de presse Rapport

Méthodologie de recueil

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1 008 répondants de 65 à 74 ans titulaires du permis de conduire et disposant d’au moins une voiture assurée au sein de leur foyer. Une enquête « miroir » a également été réalisée auprès de 1 001 individus titulaires d’un permis de conduire âgés de 18 à 64 ans afin d’identifier d’éventuelles différences de comportement et de perception. La représentativité des échantillons a été assurée par la méthode des quotas raisonnés selon les critères suivants: sexe, CSP et région. Les interviews ont été réalisés par questionnaires auto-administrés via panel en ligne, entre le 12 et le 21 mai 2021

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 
Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories