En partenariat avec

Sondage 04/05/2010

Les hommes et les freins à l’utilisation de médicaments contre les problèmes d’érection

Avant d’annoncer la baisse du prix du « Levitra », Bayer Schering Pharma a sollicité l’Ifop pour mieux cerner les freins à l’utilisation de médicaments contre les problèmes d’érection. Réalisée du 8 au 12 avril auprès d’un échantillon de 954 hommes âgés de 18 ans et plus, une enquête révèle combien les problèmes d’érection sont un phénomène répandu dans la gente masculine – un Français sur deux admet avoir déjà eu des problèmes érectiles – et ceci alors même que l’érection est pour eux un acte nécessaire aussi bien à leur équilibre personnel qu’à l’harmonie de leur couple.

Compte-tenu de l’importance qu’ils confèrent à cette manifestation de leur virilité, les hommes interrogés apparaissent donc très largement disposés à prendre des médicaments de type IPDE5 : plus des deux tiers pourraient l’envisager s’ils avaient des problèmes d’érection – leur proportion étant particulièrement élevée chez les CSP+ et chez ceux ayant le plus fréquemment des rapports sexuels. Cependant, certains freins persistent en premier lieu desquels priment la crainte d’effets secondaires (citée par 69% des hommes interrogés) et le montant nécessaire à l’achat de tels produits (cité par 47% des hommes interrogés). Pour plus des deux tiers des hommes, le prix est d’ailleurs un élément important dans le choix de prendre ou non un traitement et ceci d’autant plus que la moitié d’entre-eux le juge « très élevé » lorsqu’on leur rappelle qu’il se situe en moyenne à 8 € par comprimé.

Dans ce cadre, une baisse des prix significative apparaît comme un levier susceptible d’avoir un réel impact sur la prise de ce genre de produits. En effet, plus des deux tiers des hommes interrogés déclarent qu’ils pourraient  y avoir recours autant qu’ils le souhaitent si le prix par comprimé diminuait de moitié.

Documents à télécharger

Rapport d'étude Annexes

Méthodologie de recueil

Echantillon de 954 personnes, représentatif de la population masculine âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, catégorie socio-professionnelle) après stratification par région et catégorie d'agglomération. Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI - Computer Assisted Web Interviewing) du 8 au 12 avril 2010.

Votre interlocuteur

François Kraus Directeur du pôle Politique / Actualités - Opinion & Stratégies d'Entreprises

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Hidden
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories