Sondage 22/12/2013

Les indices de popularité – Décembre 2013

Pour la première fois depuis août, la cote du Président remonte de 2 points.
Hollande stoppe la chute.

Après le triple record de novembre (jamais aussi peu de satisfaits, autant de mécontents et de « très » mécontents depuis le début de la Ve République), la cote de François Hollande se redresse légèrement (+2 points). Jean-Marc Ayrault gagne, lui, 1 point (24%).
Avec 22% de satisfaits et 78% de mécontents, Hollande donne un coup d’arrêt à la chute quasi continue qu’il enregistre depuis son élection (15 baisses pour 4 remontées). Ce résultat est le deuxième plus mauvais score obtenu depuis lors. Les plus indulgents, à part les sympathisants socialistes (57% de satisfaits, mais 43% de mécontents), ne dépassent guère le quart des Français : 28% de satisfaits chez les 18-24ans (+8), 28% également chez les professions libérales et cadres supérieurs, 25% chez les cadres moyens, 32% au Front de gauche, 40% chez les écologistes (+14).
Un rapide recensement des raisons invoquées par les plus indulgents ce mois-ci montre les limites de ce redressement : « C’est juste que c’est monotone et qu’il ne se passe rien ; alors, au bout d’un moment, on s’en fiche un peu de lui, de ce qu’il fait ou ne fait pas », explique une jeune ouvrière, ex-électrice de François Hollande. Un autre, retraité, met en cause les médias : « Il n’y a rien qui me satisfait vraiment dans la façon dont on présente les choses dans les reportages. » Ponctuellement, on évoque Mandela et l’invitation de Nicolas Sarkozy à ses obsèques («L’hommage qu’il a donné à Nelson Mandela, cela m’a touché, et il était accompagné de l’ancien président ; ils se sont serré la main »), la perspective de réforme fiscale (« On commence à prendre plus d’argent à la haute société, qui gagne plus, qu’aux petits particuliers »), l’intervention en Afrique (citée à la fois positivement et négativement) et une timide amélioration de l’image présidentielle (« Il arrive toujours à calmer les tensions »).
Il y a six ans, en décembre 2007, à trois mois des municipales, Nicolas Sarkozy comptait encore 52% de satisfaits (chiffre qui allait baisser à 47% en janvier et à 38% en février). Hollande aborde donc les prochaines municipales avec 30 points de moins : on voit mal comment cet écart sans précédent pourrait ne pas se traduire avec force dans les urnes.

Document à télécharger

Rapport d'étude

Méthodologie de recueil

Echantillon de 1937 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession du chef de famille) après stratification par région et catégorie d’agglomération. Les interviews ont eu lieu par téléphone du 13 au 21 décembre 2013.

Votre interlocuteur

Frédéric Dabi. Directeur Général Opinion

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Hidden
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories