Sondage 25/03/2013

Les indices de popularité – Mars 2013

Impopularité historique pour le Président.
François Hollande perd 6 points et tombe à 31 % de personnes satisfaites de son action. Un record au bout de dix mois sous la Ve République.
“Quo non ascendet?” (“Jusqu’où ne montera-t-il pas?”) proclamait, sur son blason, la devise de Fouquet. Jusqu’où ne descendra-t-il pas ? (“Quo non descendet?)” ne peut-on s’empêcher de murmurer à la lecture du nouveau Baromètre Ifop/JDD et de la nouvelle chute record de Hollande. L’aggravation de la crise aidant, le Président élu il y a moins d’un an a reculé en effet dans toutes les enquêtes effectuées depuis son élection, sauf deux, perdant au total 30 points depuis le 61% de mai 2012 à 31% d’aujourd’hui.
Avec moins d’un tiers de satisfaits et plus de deux tiers de mécontents (68%, + 6), Hollande tombe à son plus bas niveau et pulvérise le record des présidents de la Ve République au bout de dix mois de mandat, Jacques Chirac, en mars 1996, et Nicolas Sarkozy, en mars 2008, n’étant descendus qu’à 38% et 37%. À ce niveau, il est naturellement minoritaire dans toutes les catégories, sauf chez les sympathisants PS (77%), parmi lesquels il compte quand même 23% de mécontents. Il recueille des taux de mécontentement record chez les commerçants et artisans (76%) et les ouvriers (75%). Son recul ce mois-ci est particulièrement fort chez les retraités (– 7), les quinquagénaires (– 7) et, politiquement, chez les sympathisants du Front de gauche (– 13) et de l’UDI (–10).
Le fait que son Premier ministre n’enregistre, lui, qu’une baisse d’un point (36%) et, de plus, remonte sensiblement de la semaine dernière (34%) à cette semaine (38% après la séquence de la motion de censure) révèle sans doute, au-delà des raisons ponctuelles, le fort besoin d’explications de l’opinion de la part de Hollande.

Document à télécharger

Rapport d'étude

Méthodologie de recueil

Echantillon de 1931 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession du chef de famille) après stratification par région et catégorie d’agglomération. Les interviews ont eu lieu par téléphone du 14 au 22 mars 2013.

Votre interlocuteur

Frédéric Dabi. Directeur Général Opinion

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Hidden
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories