Sondage 22/09/2014

Les indices de popularité – Septembre 2014

Le chef de l’Etat soutenu par 13% des Français.

François Hollande perd quatre points et établit un nouveau record d’impopularité.
La rentrée 2014 restera probablement dans les annales de la vie politique française. Au nouveau baromètre Ifop-JDD, on ne compte plus que 13% de satisfaits de François Hollande (-4) pour 86% de mécontents +5) : nouveau record pour un président de la République sous la Ve République, Nicolas Sarkozy n’étant descendu qu’à 28% et François Mitterrand, en décembre 1991, qu’à 22%. Plus grave encore peut-être : le taux de « très mécontents » s’élève à 46% (+4), nouveau record. L’hémorragie est politique et sociologique. Politique car ce sont sur les ailes de sa majorité – majorité électorale de 2012 plus que majorité parlementaire, déjà atomisée – que l’on constate les plus grosses pertes de François Hollande : -15 chez les sympathisants du Front de gauche, -12 chez ceux des écologistes. Sociologique car le recul est sensible chez les professions libérales et cadres supérieurs (-8) et chez les 65 ans et plus (-6), particulièrement touchés par la dégradation de l’image personnelle du Président. Seulement un tout petit peu positive dans cet effondrement, la partie de l’enquête effectuée après la conférence de presse est de 2 points supérieure à celle effectuée avant.

« Il va nous entraîner dans une guerre ».
Le désaveu est à la fois personnel, militaire et fiscal. Personnel d’abord : « Disons qu’il y a beaucoup de bruit, des histoires de ménage avec son ancienne femme, qui a fait un livre qui est complètement un scandale », et la formule des « sans-dents » est spontanément évoquée à plusieurs reprises. On met en cause son leadership : « Il n’est pas carré. » On s’inquiète : « Il va nous entraîner dans une guerre. » Et toutes ces mises en cause prennent place dans un climat fiscal – l’arrivée des feuilles d’impôt est souvent citée – où chacun se sent lésé. La dimension personnelle du rejet de Hollande est confirmé par la quasi-stabilité de Manuel Valls : 35% de satisfaits (-1), 22 points de plus que son Président, et 63% de satisfaits chez les sympathisants socialistes, soit 21 points de plus que pour Hollande. Ce Premier ministre qu’il a choisi et nommé est, dans l’état actuel des choses, le point le plus positif de l’étrange rapport qu’entretient François Hollande avec l’opinion.

Document à télécharger

Rapport d'étude

Méthodologie de recueil

Echantillon de 1970 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession du chef de famille) après stratification par région et catégorie d’agglomération. Les interviews ont eu lieu par téléphone du 12 au 20 septembre.

Votre interlocuteur

Frédéric Dabi. Directeur Général Opinion

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Hidden
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories