En partenariat avec

Sondage 28/01/2010

Les intentions au premier tour des élections régionales de 2010 – Vague 1

Réalisée à deux mois des élections régionales de mars 2010, l’enquête Ifop / Paris-Match d’intentions de vote – recueillies sur candidatures et listes réelles – révèle un rapport de force très favorable à la gauche et au Parti Socialiste.

En effet, le total des intentions de vote en faveur des listes de gauche s’établit à 51%, celui des listes de droite parlementaire et d’extrême droite atteint 36.5%, soit un rapport de force encore plus défavorable à la droite que lors des élections régionales de 2004. Avec 27% des intentions de vote, le Parti Socialiste – bénéficiant au niveau national de la légitimité incontestée de Martine Aubry et localement de la notoriété et du bilan de ses 20 présidents de région sortants – semble en mesure d’effacer sa déconvenue des dernières élections européennes et se retrouve à un étiage un peu supérieur au score de sa candidate lors de la dernière élection présidentielle. Surtout, dans l’équilibre des forces composant la gauche, le PS reprend un net avantage, notamment sur les listes Europe Ecologie (13%), en retrait par rapport à leur résultat du dernier scrutin européen.

Dans ce contexte de poussée du PS, la situation de la majorité présidentielle apparaît très malaisée. Avec 27% d’intentions de vote, l’UMP obtient un score inférieur de 4 points au socle électoral de Nicolas Sarkozy le 22 avril 2007. Surtout, elle se trouve aux prises avec deux difficultés majeures liées à la perspective du second tour : les très insuffisantes réserves de voix dont elle pourrait bénéficier le 21 mars et la capacité du Front National – fort de 8.5% d’intentions de vote – à se maintenir dans une dizaine de régions au soir du premier tour.

Document à télécharger

Rapport d'étude

Méthodologie de recueil

Echantillon de 853 personnes inscrites sur les listes électorales extrait d’un échantillon de 969 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession du chef de famille) après stratification par région et catégorie d’agglomération. Les interviews ont eu lieu par téléphone (CATI - Computer Assisted Telephone Interviewing) du 21 au 22 janvier 2010.

Votre interlocuteur

Frédéric Dabi. Directeur Général Opinion

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Hidden
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories