En partenariat avec

Sondage 11/03/2010

Les intentions de vote aux élections régionales

La dernière enquête Ifop / Paris-Match, réalisée à une dizaine de jours du premier tour des élections régionales confirme un rapport de force très favorable à la gauche et au parti socialiste : la totalisation des intentions de vote en faveur des listes de gauche s’établit à 52% contre 39,5% pour les listes de la droite parlementaire et de l’extrême droite. Avec 29,5% des intentions de vote, le Parti Socialiste apparaît en position de force en devançant nettement les listes d’Europe Ecologie (12%) : 3 électeurs écologistes sur 10 des élections européennes voteraient le 14 mars prochain en faveur du PS.

Le Parti Socialiste fait également jeu égal avec l’UMP (29.5%). En effet, en dépit de l’union des mouvements de droite parlementaire et de la désunion des formations de la gauche, il demeure une incertitude entre le PS et l’UMP quant à l’ordre d’arrivée au soir du 14 mars. Certes, on observe une remontée des intentions de vote en faveur des listes de la majorité présidentielle (+2 points depuis une enquête réalisée les 25 et 26 février) mais les intentions de vote en faveur de l’UMP et ses alliés s’avèrent inférieures au score de la droite parlementaire aux élections régionales de 2004 (34,5%).

Cette situation doublée de la capacité du Front National (9% des intentions de vote) à se maintenir et provoquer des triangulaires au second tour dans une dizaine de régions et des insuffisantes réserves de voix susceptibles de bénéficier à l’UMP fragilise fortement cette dernière. En dépit des incertitudes sur la participation et l’hésitation électorale (45% des personnes interrogées déclarent encore pouvoir changer d’avis), la probabilité d’un vote sanction contre la majorité présidentielle reste élevée.

Document à télécharger

Rapport d'étude

Méthodologie de recueil

Echantillon de 830 personnes inscrites sur les listes électorales extrait d’un échantillon de 954 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession du chef de famille) après stratification par région et catégorie d’agglomération. Les interviews ont eu lieu par téléphone (CATI - Computer Assisted Telephone Interviewing) du 4 au 5 mars 2010.

Votre interlocuteur

Frédéric Dabi. Directeur Général Opinion

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Hidden
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories