En partenariat avec

Sondage 05/09/2014

Les intentions de vote pour l’élection présidentielle de 2017

Réalisée à l’occasion d’une rentrée politique très tendue pour l’exécutif, cette enquête d’intention de vote de l’Ifop pour Le Figaro est riche d’enseignements.

Premier constat, après seulement un peu plus de deux ans de mandat, le Président apparaît très affaibli politiquement puisque dans deux des trois hypothèses de premier tour testées (face à Nicolas Sarkozy et Alain Juppé), il serait éliminé et ne pourrait pas se qualifier pour le second tour. Dans la troisième hypothèse, face à François Fillon, la qualification serait incertaine, les deux candidats obtenant chacun 17%. Son score ne serait que de 16% dans les deux autres scénarii testés, soit le point bas atteint par Lionel Jospin un certain 21 avril 2002.

Second enseignement majeur de cette enquête, après les succès des municipales et des européennes, la dynamique frontiste ne faiblit pas et prend encore de l’ampleur. Si le premier tour de l’élection présidentielle avait lieu dimanche prochain, Marine Le Pen arriverait ainsi largement en tête dans les trois hypothèses testées avec un score oscillant entre 28 et 32% et une avance allant de 3 points face à Nicolas Sarkozy (28% contre 25%) à 15 points (32% contre 17%) face à François Fillon.

Le troisième enseignement de cette enquête concerne la compétition à droite. Nicolas Sarkozy apparaît comme le meilleur candidat de premier tour puisque c’est avec lui que l’UMP obtiendrait le score le plus élevé (25% contre 24% pour Alain Juppé et 17% pour François Fillon) et que l’écart avec Marine Le Pen serait le plus réduit : 3 points seulement contre 6 pour Alain Juppé et 15 pour François Fillon.

Quatrième enseignement, si l’ancien président de la République serait aujourd’hui la meilleure option de l’UMP pour le premier tour, dans un duel de second tour face à Marine Le Pen, configuration aujourd’hui la plus plausible, son profil plus droitier ne lui permettrait pas de rassembler autant de voix de gauche et du centre qu’Alain Juppé. Face à la candidate frontiste, il obtiendrait ainsi 60% des voix alors qu’Alain Juppé atteindrait 64%.

Document à télécharger

Rapport d'étude

Méthodologie de recueil

Echantillon de 994 personnes inscrites sur les listes électorales, extrait d’un échantillon de 1 079 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d’agglomération. Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI - Computer Assisted Web Interviewing) du 3 au 4 septembre 2014.

Votre interlocuteur

Jérôme Fourquet Directeur du pôle Opinion & Stratégies d'Entreprises

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Hidden
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories