Entretien 20/03/2018

Les nouveaux modes de restitution

Le marché des études connait des bouleversements majeurs liés notamment à l’expansion du web et l’apparition de nouvelles sources de Data (open data, objets connectés, CRM…). Si ces transformations ont changé les habitudes de vie et de consommation, elles ont également permis d’optimiser la manière dont travaillent les instituts, notamment sur la visualisation des résultats d’études.

 

Question 1 : Quelle est l’incidence de ces évolutions sur le métier des études et les attentes des clients ?

L’Ifop fait face aujourd’hui aux enjeux de l’évolution du traitement, de l’analyse et de la restitution de la « data », dont les sources sont de plus en plus variées, complexes, et le partage de plus en plus rapide. Et cela, dans un contexte où les annonceurs sont de plus en plus connectés, exigeants, surexposés à l’information et en attente de solutions leurs permettant d’accéder aux résultats en temps réel, d’aller à l’essentiel et d’accélérer leur processus de décision.

 

Question 2 : Quelle est la réponse de l’Ifop en terme de formats de restitution ?

Dans ce contexte, l’Ifop se saisit de la nécessité de développer de nouveaux formats de restitution plus dynamiques, interactifs et immersifs tels que la Dataviz, qui permet au lecteur de « naviguer » de façon plus intuitive et de s’immerger dans les résultats qui l’intéressent spécifiquement.

Beaucoup plus synthétique et visuel, ce savoir-faire ouvre ainsi de nouvelles perspectives, puisqu’il permet par exemple aux annonceurs d’accéder aux résultats en temps réel pour optimiser le déroulement d’une étude, d’aller à l’essentiel en un seul regard, ou bien encore de permettre à des cibles diverses de s’approprier plus rapidement et facilement les résultats, quel que soit leur connaissance des études. Parallèlement, des formats plus traditionnels tels que les infographies ou la restitution vidéo, par le passé limités aux plus gros projets, tendent à se généraliser.

 

Question 3: Comment cette évolution s’inscrit-elle dans la chaine de production?

Fidèle à sa devise Connection creates value, l’Ifop accompagne ses clients dans cette transformation et pense au-delà de la dataviz : l’ensemble de son process d’étude est repensé, de la collecte au traitement, et jusqu’à la restitution des données, autour d’un pôle transversal DataManagement. La « data » étant le cœur de l’activité d’étude, et la connaissance de cette donnée faisant des instituts des experts dans l’univers complexe de la Data, la méthode d’appréhension par l’Ifop des données recueillies, analysées et présentées aux annonceurs suit donc logiquement cette transformation.

écrit par Thomas Duhard

Votre interlocuteur

Thomas Duhard Directeur Production & Innovation - Datamanagement

plus d'entretiens

Julien Lever, Directeur Général Adjoint de Julhiet Sterwen, revient pour nous sur la 3e édition du Baromètre Digital Workplace, mené avec le concours du département...

Entretien

“Le sentiment de vivre une révolution est toujours aussi fort chez l’ensemble des collaborateurs”

Une enquête d’opinion menée par l’IFOP en mai dernier, révèle l’intérêt porté par les Français aux produits biosourcés. François Monnet, Président de...

Entretien

“Cette appétence pour les produits biosourcés fait partie des belles surprises de ce sondage”

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • Mentions Juridiques

    En utilisant ce service, vous consentez à ce que nous stockions les données que vous nous aurez communiquées afin de pouvoir traiter votre demande. Ce faisant, nous observerons les dispositions légales en matière de protection des données personnelles. Nous vous assurons de ce que les données stockées seront traitées de manière confidentielle et ne seront ni transmises, ni vendues à un tiers.
Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.