En partenariat avec

Sondage 23/02/2011

Les opinions publiques française et américaine et le conflit afghan

50 % des Américains (en recul de 7 points par rapport à août 2009) approuvent l’intervention militaire en Afghanistan.
Bien que notre armée soit bien moins impliquée et que le volume de pertes soit nettement moins important, l’hostilité à cette opération est bien plus forte en France. Seuls 28 % des personnes interrogées l’approuvent en effet, soit un chiffre très proche de celui observé en juillet dernier (29 %) mais en net recul par rapport aux 55 % de Français favorables en octobre 2001, au moment du déclenchement de cette intervention. On notera également que des deux côtés de l’Atlantique, le soutien est désormais minoritaire dans l’électorat du Président : 46 % parmi les démocrates et 45 % pour les sympathisants UMP. Si aux Etats-Unis comme en France, un consensus se fait jour sur les risques d’enlisement (88 % sont d’accord avec cette idée en France et 85 % aux USA) et sur l’extrême difficulté de la situation sur place pour les militaires occidentaux (92 % en France et 90 % aux USA), les avis divergent quant à l’utilité de cette intervention et des sacrifices consentis. Quand les Français ne sont que 44 % à penser que la présence militaire étrangère est nécessaire pour lutter contre le terrorisme international et 35 % qu’elle a permis de faire progresser la démocratie, les Américains sont respectivement 60 % et 54 % à partager ces opinions. C’est ce décalage qui explique sans doute l’acceptation plus importante du conflit aux USA qu’en France même si dans les deux pays l’utilité de l’intervention est de moins en moins évidente, ce qui contribue en retour à saper le soutien populaire à cette intervention.

Document à télécharger

Rapport d'étude

Méthodologie de recueil

Echantillon de 1001 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus et 998 personnes, représentatif de la population des Etats-Unis âgée de 18 ans et plus.. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas : en France : sexe, âge et profession de la personne interrogée après stratification par région et catégorie d’agglomération ; aux Etats-Unis : sexe, âge, niveau de revenu, origine ethnique après stratification par Etat.. Les interviews ont eu lieu par internet du 9 au 14 février.

Votre interlocuteur

Jérôme Fourquet Directeur du pôle Opinion & Stratégies d'Entreprises

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Hidden
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories