En partenariat avec

Sondage 15/03/2012

Les risques de perturbation de la conduite par usage du téléphone au volant

Cette étude réalisée par l’Ifop pour PSRE met en lumière plusieurs points :
Un quart des salariés sont amenés à passer ou recevoir des communications téléphoniques au volant lors de déplacements professionnels. Parmi ceux-ci, seuls 2 sur 10 déclarent passer ces communications systématiquement à l’arrêt quand 4 sur 10 avouent les passer en situation de conduite. Pour autant, les deux-tiers d’entre eux sont conscients du risque de perturbation de la conduite engendré par l’usage du téléphone au volant (54% savent que téléphoner au volant peut perturber la conduite et 12% que cela expose à une prise de risque). Cependant, dans un contexte où le téléphone est considéré comme un outil de travail naturel et finalement peu questionné (pour 41% des salariés concernés ces communications sont incontournables du point de vue de l’organisation du travail et 35% indiquent qu’elles sont dictées par le besoin d’obtenir des informations complémentaires en rapport avec le déplacement effectué), le kit « mains libres » est perçu comme le moyen de téléphoner au volant en toute sécurité et légalité (ex : 76% des salariés utilisant un véhicule professionnel et 67% des chefs d’entreprise sont d’accord avec l’affirmation « Téléphoner à l’aide d’un kit « mains libres » n’expose pas à des sanctions (amende, perte de points) »), ce qui n’est pas systématique.

Rappel méthodologique :
– Echantillon de 1 000 salariés d’entreprises publiques et privées appartenant aux secteurs de l’industrie, du BTP, du commerce et des services. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (taille de l’entreprise, secteur d’activité) après stratification par région.
– Echantillon de 400 dirigeants d’entreprises, représentatif des entreprises françaises appartenant aux secteurs de l’industrie, du BTP, du commerce et des services. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (taille et secteur d’activité) après stratification par région.

Document à télécharger

Rapport d'étude

Méthodologie de recueil

Echantillon de 1000 salariés d’entreprises publiques et privées et 400 dirigeants d’entreprises appartenant chacun aux secteurs de l’industrie, du BTP, du commerce et des services. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas. Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI - Computer Assisted Web Interviewing) du 13 au 19 janvier 2012 (salariés) et du 13 au 24 janvier 2012 (chefs d'entreprise).

Votre interlocuteur

Fabienne Gomant Directrice adjointe du pôle Opinion & Stratégies d'Entreprises

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Hidden
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories