En partenariat avec

Sondage

L’état d’esprit actuel des 18-24 ans et l’optimisme pour leur avenir professionnel

Cette tranche d’âge 18-24 ans se singularise par sa forte diversité, non seulement en matière d’origine sociale (à l‘instar des autres tranches), d’âge (avec des changements de comportements importants qui surviennent d’une année sur l’autre) et surtout, pour les plus âgés d’entre eux, en matière d’intégration ou non dans la vie active.

 

3 questions ont été posées :

  • Question centrale, à tous les 18-24 ans,  le moral actuel à travers le terme (positif ou négatif) qui correspond le mieux à son état d’esprit actuel (motivé, serein, fatigué, inquiet…)
  • Aux personnes qui travaillent : l’optimisme professionnel pour l’avenir (pour sa propre situation, celle de son entreprise et celle de son secteur d’activité)
  • Aux personnes qui travaillent : une question plus qualitative : la représentation prioritaire associée à son travail (un plaisir, une fierté, une sécurité…)

 

Concernant le moral actuel, l’échantillon est divisé en 2 catégories équivalentes avec 49% des interviewés qui citent au moins un terme positif (motivé, en forme, serein ou confiant), 49% un terme négatif (fatigué, inquiet, stressé ou surmené)  (et 2% un autre terme).

 

Au sein de ces 2 catégories, on retrouve des profils très spécifiques faisant apparaitre des clivages importants qui se recoupent parfois :

  • En termes de genres, 55% des hommes citent d’abord un terme positif alors que, symétriquement, 54% des femmes citent d’abord un terme négatif caractérisée en partie par une charge mentale alourdie : 21% citent « fatigué » (vs 16% en moyenne)
  • En termes d’âge, plus on est âgé donc avec plus de visibilité sur l’avenir et de chances d’être inséré professionnellement, plus on cite un terme positif
  • Mais le principal clivage réside, auprès des actifs, dans le fait d’avoir un emploi stable et le fait de ne pas en avoir ou d’être inactif: 55% des actifs à plein temps citent un terme positif alors que 56% des inactifs, chômeurs ou actifs à temps partiel citent un terme négatif dont 55% des étudiants et 62% des étudiants en université
  • Chez les actifs, le clivage en matière de CSP est beaucoup moins prégnant par rapport à ce que l’on peut voir dans d’autres tranches d’âge: 60% des CSP+, 57% des prof intermédiaires et 53% des CSP- citent un terme positif

 

Entre ces catégories sociales, on observe plutôt des différences de nuance : 22% des CSP + sont motivés (vs 17%) et 17% « confiant » (vs 8%) / 28% des ouvriers sont « en forme » vs 15%

 

D’ailleurs parmi les personnes exerçant une activité professionnelle (dont la plupart ont un emploi stable), l’optimisme est de mise. 82% sont en effet optimistes pour leur entreprise, 82% pour leur secteur d’activité et 80% pour leur situation professionnelle. Les résultats sont très homogènes selon les catégories de population. On retrouve ici un optimisme traditionnellement inhérent  à cette classe d’âge,  comme l’observe l’Ifop sur différents enjeux (pour son avenir en général par exemple). Cet optimisme est néanmoins « prudent », la proportion de « très optimiste » étant faible (entre 17% et 21%)   

 

 

D’un point de vue qualitatif, les représentations associées à son travail sont également très diverses. 49% des interviewés évoquent un terme valorisant : un plaisir (29%) ou une fierté (20%) ; 48% un terme moins connoté de façon optimisme : sécurité (20%) ou une routine (20%) ou contrainte (8%). (3% n’évoquent aucun terme).  

Document à télécharger

Présentation

Méthodologie de recueil

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1002 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 à 24 ans.
La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d'agglomération.
Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 25 février au 1er mars 2021.

Vos interlocuteurs

Romain Bendavid Directeur de l'Expertise Corporate et Climat Social

Marie Fevrat Chargée d'études - Département Opinion & Stratégies d'Entreprise

Document à télécharger

Présentation

Méthodologie de recueil

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1002 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 à 24 ans.
La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d'agglomération.
Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 25 février au 1er mars 2021.

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • Mentions Juridiques

    En utilisant ce service, vous consentez à ce que nous stockions les données que vous nous aurez communiquées afin de pouvoir traiter votre demande. Ce faisant, nous observerons les dispositions légales en matière de protection des données personnelles. Nous vous assurons de ce que les données stockées seront traitées de manière confidentielle et ne seront ni transmises, ni vendues à un tiers.

Inscription newsletter

Découvrez nos publications A la une - A ne pas manquer et pleins d’autres...

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

Consultez nos dernières newsletters

Recent Posts

Top Categories