Paris Workplace

En partenariat avec

Sondage

L’impact des relations sociales sur le bien-être au travail – Paris Workplace

Quel est l’impact du facteur humain sur le bien-être des salariés et la performance des entreprises ?

 

La sixième édition de l’étude Paris Workplace, intitulée « Et si on se parlait ? Comment les interactions au bureau créent de la performance » et réalisée par l’Ifop pour SFL évalue les effets des relations sociales sur le bien-être des salariés et la performance de l’entreprise.

 

En résumé : pour lutter contre l’isolement et générer du bien-être au travail, les entreprises doivent encourager leurs salariés à se voir, à se parler « en vrai » et à se concentrer sur un nombre de relations optimales (entre 3 et 10 interlocuteurs par jour). Les entreprises qui parviennent à cultiver les meilleures relations en interne sont aussi jugées les plus performantes.

 

  1. 59% des salariés interrogés déclarent qu’il leur « arrive de se sentir isolés », 26% se sentent souvent isolés, ces derniers se déclarent plus stressés, moins heureux au travail, moins performants et moins fidèles à leur entreprise
  2. Le télétravail favorise le sentiment d’isolement (36% des télétravailleurs contre 19% pour les autres). Les télétravailleurs sont aussi deux fois plus nombreux à s’ennuyer (34% vs 16%) et trois fois plus nombreux à craindre d’être licenciés (24% vs 8%)
  3. Seuls les échanges en face à face permettent de réduire le risque d’isolement, qui est divisé par deux lorsqu’on parle quotidiennement avec plus de trois collègues dans la journée. 77% des salariés déclarent préférer échanger avec leurs collègues ou hiérarchie en face à face (contre 13% par mail et 10% par téléphone).
  4. La multiplication des échanges par e-mail, messageries instantanées ou téléphone, ne permettent pas de sortir un salarié de l’isolement. Au-delà de 20 interactions par mail ou téléphone par jour, le sentiment d’isolement se renforce tout comme les difficultés à se concentrer, le sentiment de stress et le risque de tensions entre collègues et supérieurs hiérarchique. De plus un salarié qui échange quotidiennement avec 10 collègues par mail à autant de risque de souffrir d’isolement que celui qui échange avec moins de trois personnes
  5. Trop de relations tue la relation : les salariés qui échangent avec plus de 20 collègues par jour éprouvent plus souvent des difficultés à se concentrer (51 % vs 36% pour ceux qui échangent avec entre 11 et 20 collègues), se disent aussi plus souvent stressés (53% vs 39%) et sont surtout beaucoup plus susceptibles d’avoir des tensions avec leurs collègues et supérieur hiérarchique.
  6. Quand les relations sont bonnes, l’entreprise est plus performante : les entreprises dans lesquelles la qualité des relations entre collègues est jugée « très bonne » sont aussi jugées les plus performantes par leurs salariés (7,6/10 vs 5,9/10 quand les relations sont « moyennes »). Parmi une cinquantaine de critères testés, la qualité des relations entre collègue et LE facteur qui a le plus d’effet sur la performance des salariés.

 

Retrouvez l’ensemble des résultats sur www.parisworkplace.fr

Vos interlocuteurs

Anne-Laure Marchal Directrice de clientèle Opinion & Stratégies d’Entreprise

Delphine Poet Chargée d'études - Opinion & Stratégies d'Entreprises

Paris Workplace

Documents à télécharger

Présentation Communiqué de presse

Méthodologie de recueil

’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1 619 salariés représentatifs de l’ensemble des salariés franciliens (Paris et petite couronne), travaillant dans un bureau au sein d’entreprises comptant plus de 10 salariés.
La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée, taille de l’entreprise, secteur d’activité).
Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 6 février au 4 mars 2019.

publications associées

Quelques jours après la polémique autour d'une mère accompagnatrice voilée au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, l'Ifop-Fiducial pour CNews et Sud Radio...

Sondage

Les Français et le port de signes religieux par les accompagnateurs scolaires et les usagers des services publics

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • Mentions Juridiques

    En utilisant ce service, vous consentez à ce que nous stockions les données que vous nous aurez communiquées afin de pouvoir traiter votre demande. Ce faisant, nous observerons les dispositions légales en matière de protection des données personnelles. Nous vous assurons de ce que les données stockées seront traitées de manière confidentielle et ne seront ni transmises, ni vendues à un tiers.
Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.