Entretien 22/06/2022

“Nous avons la volonté de tirer le meilleur parti des technologies existantes pour offrir à nos collaborateurs et à nos clients les meilleures interfaces”

 

Homeland, syndic de copropriété créé en 2016 a fait appel au pôle Expérience Client & Grandes Enquêtes pour réaliser une étude sur la notoriété et usages de l’extranet des syndic de copropriété. Renaud Lerooy, Co-fondateur d’Homeland partage avec nous les enseignements clés de cette étude.

 

 

 

Homeland se positionne sur le marché comme un syndic « nouvelle génération » plus innovant et digitalisé ? Expliquez-nous ce pari.

 

Nous avons effectivement créé Homeland début 2016 avec la volonté de tirer le meilleur parti des technologies existantes et du nouveau contexte réglementaire (extranet obligatoire et compte bancaire séparé notamment) afin d’atteindre deux objectifs principaux :

  • offrir à nos collaborateurs des logiciels qui automatisent les tâches administratives et comptables rébarbatives afin qu’ils puissent consacrer plus de temps à nos clients et à leurs projets de fond,
  • offrir à nos clients un maximum de transparence grâce à une plateforme où toutes les informations sur la copropriété sont disponibles en temps réel. L’ensemble des actions menées par nos équipes depuis nos logiciels sont automatiquement répercutées sur l’extranet de nos clients, qui peuvent ainsi suivre l’avancée des projets et de la comptabilité au jour le jour.

Ces outils sont également le socle de notre organisation inédite par pôles d’expertise, en permettant aux gestionnaires de collaborer avec nos experts techniques, juridiques, sinistres et RH sur les projets de la copropriété de façon simultanée. Il n’existait aucun logiciel de syndic proposant ces fonctionnalités d’automatisation des tâches de gestion de projet collaborative, donc nous l’avons développé !

 

 

Depuis le 1er janvier 2015 la loi ALUR impose aux syndics de copropriété de mettre à disposition des copropriétaires et du conseil syndical, un extranet sécurisé afin qu’ils puissent consulter les documents relatifs à la copropriété, les télécharger et les imprimer. Néanmoins l’étude révèle que seulement 66% des copropriétaires connaissent l’existence de leur extranet de copropriété et près de 20% de ceux-ci n’utilisent toujours pas ou plus leur extranet. Quels sont selon vous les freins les plus complexes à lever ?

 

Il est d’abord intéressant de noter que c’est le législateur qui a poussé les syndics à se digitaliser en rendant l’extranet obligatoire avec la loi ALUR. C’est dire à quel point le secteur pouvait manquer de transparence et également à quel point les copropriétaires s’étaient habitués aux supports de communication papier plutôt que numériques !

 

Face à cette inertie des acteurs traditionnels et de certains copropriétaires, les freins à lever sont notamment :

  • l’absence d’automatisme des logiciels de gestion des syndics pour alimenter l’extranet. Les syndics sont en effet contraints d’effectuer de nombreuses actions manuelles pour déposer des documents ou des informations sur l’extranet. Or ils ont déjà beaucoup de travail par ailleurs pour assurer la gestion de leurs copropriétés ce qui implique que ces remontées d’informations sur l’extranet sont très souvent dépriorisées.
  • la communication souvent lacunaire des syndics sur l’existence de cet outil, notamment chez les syndics les plus “historiques” qui ont du mal à revoir leur organisation pour alimenter l’extranet.
  • les habitudes des copropriétaires qui ont coutume de se déplacer dans le cabinet du syndic pour régler leurs charges par chèque ou obtenir des informations ou des documents papiers. Alors que tout cela pourrait être fait depuis son smartphone, améliorant l’efficacité et réduisant l’impact écologique.

 

 

Au regard de cette étude et de ses nombreux enseignements, pouvez-vous partager avec nous vos prochains chantiers / axes de développement ?

 

Chez Homeland nous constatons un taux d’utilisation de l’extranet de 85% de nos clients et nous sommes donc heureux de faire mieux que le secteur. Pour aller encore plus loin nous travaillons sur les chantiers suivants :

  • Rapports automatiques sur la quantité d’actions effectuées et de mails et d’appels traités par copropriété, afin que nos clients aient une transparence totale sur le travail que nous fournissons pour eux.
  • Partage de l’ordre du jour de la prochaine AG sur l’extranet tout au long de l’année, afin de fluidifier la préparation de l’AG en collaboration avec le conseil syndical.
  • Campagnes de communication envers tous nos clients pour favoriser l’adoption de la lettre recommandée électronique, afin de réduire les frais d’affranchissement et l’impact écologique.

 

 

 

Découvrez l’ambition positive d’Homeland syndic de copropriété

Pour plus d’informations sur Homeland : consultez leur site web

Vos interlocuteurs

Véronique Gabriel-des-Bordes Directrice de l'expertise Expérience Client & Grandes Enquêtes

Céline Ferret Directrice de clientèle –Grandes enquêtes & Mobilité

plus d'entretiens

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Hidden
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories