gestion patrimoniale

Document à télécharger

LES RESULTATS

Méthodologie de recueil

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 617 personnes appartenant à des familles recomposées, issu d’un échantillon de 4085 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.
La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d'agglomération.
Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 15 au 25 juin 2018.

En partenariat avec

Sondage

Perceptions et attentes des Français issus de familles recomposées à l’égard de leur stratégie patrimoniale

Une dissolution de la précédente union qui fait bouger les lignes de la gestion patrimoniale.

Si la gestion de son patrimoine ne ressort pas dans les trois priorités au moment de la rupture, le fait d’assurer la dissolution du patrimoine commun a toutefois été une préoccupation pour 27% des répondants, et le première préoccupation de 12% d’entre eux.

La dissolution du premier ménage a eu une effet certain sur la préparation de la transmission de son patrimoine puisque 85% des Français issus de familles recomposées qui avaient souscrits à des contrats les ont modifié suite à cette rupture. Seuls 15% n’ont à l’inverse effectué aucune action sur ces contrats.

 

Une complexification de la gestion de son patrimoine.

Près de la moitié des Français appartenant à une famille recomposée estime que la gestion de leur patrimoine n’est pas complexe (47%). Toutefois, parmi ceux qui estiment que cette complexité a évolué depuis la rupture de la précédente union, la perception de cette évolution est avant tout négative.

 

Des Français issus de familles recomposées tournés vers la transmission de leur patrimoine.

Un tiers des Français appartenant à une famille recomposée déclarent avoir commencé à préparer la transmission de leur patrimoine (34%).
Ce niveau de préparation déclaré semble toutefois sous-estimé par rapport aux actes posés par les personnes interrogées. En effet, près des deux tiers déclarent avoir déjà mis en place au moins un dispositif dans l’optique de transmettre leur patrimoine (67%).

Les personnes interrogées se disent avant tout préoccupées par le fait d’assurer l’avenir de leurs enfants (32%) et de protéger leur conjoint actuel (26%) dans leur gestion patrimoniale.

Vos interlocuteurs

Frédéric Dabi DGA -
Directeur du pôle Opinion et Stratégies d'entreprise

Lucile Belmont Chargée d'études - Opinion & Stratégies d'Entreprises

publications associées

Alors que le mouvement des « gilets jaunes » semble s’ancrer dans la durée, la question de son éventuelle traduction sur la scène politique se pose avec une certaine...

Sondage

Le regard des Français sur le mouvement des « gilets jaunes » dans la perspective des élections européennes

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • Mentions Juridiques

    En utilisant ce service, vous consentez à ce que nous stockions les données que vous nous aurez communiquées afin de pouvoir traiter votre demande. Ce faisant, nous observerons les dispositions légales en matière de protection des données personnelles. Nous vous assurons de ce que les données stockées seront traitées de manière confidentielle et ne seront ni transmises, ni vendues à un tiers.
Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.