référendum d’initiative citoyenne

En partenariat avec

Sondage

Que feraient les Français s’ils pouvaient revoter aux référendums européens de 1992 et 2005 ?

À la fin de la campagne des élections européennes de 2019, l’Ifop s’est interrogé avec le JDD sur le comportement des Français si le référendum de Maastricht (1992) et le référendum sur la Constitution européenne (2005) étaient à nouveau organisés aujourd’hui. Que ce soit parmi ceux qui ont l’âge de voter en 2019 ou parmi ceux qui l’avaient lors des deux référendums, le rejet des deux traités s’exprime majoritairement.

 

Ce sont principalement les Français en âge de voter au moment de ces deux référendums (les Français âgés de 45 ans et plus pour le traité de Maastricht et ceux âgés de 32 ans et plus pour la Constitution européenne) qui seraient le plus à même de rejeter les deux traités.

Si l’issue du vote ne serait qu’amplifié pour le référendum de 2005 (passant de 55,1% à 57% de Non), il serait tout à fait différent pour le traité de Maastricht. Ce dernier fut accepté en 1992 par 50.8% des électeurs en France métropolitaine mais serait rétrospectivement refusé par 57% des Français aujourd’hui.

Parmi les électeurs de 1992, ce sont les électeurs du Oui qui changeraient le plus leur vote : 21% d’entre eux voteraient Non s’ils pouvaient revoter aujourd’hui. Seuls 10% des électeurs du Non en feraient de même. Parmi ceux qui avaient décidé de s’abstenir ou de voter blanc/nul en 1992, 31% voteraient Oui contre 69% qui voteraient non, faisant indéniablement pencher la balance vers le Non.

Document à télécharger

Les résultats

Méthodologie de recueil

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1 008 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d'agglomération. Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 20 au 21 mai 2019.

Vos interlocuteurs

Frédéric Dabi Directeur Général Opinion

Paul Cébille Chargé d’études - Opinion et Stratégies d’Entreprise

référendum d’initiative citoyenne

Document à télécharger

Les résultats

Méthodologie de recueil

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1 008 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d'agglomération. Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 20 au 21 mai 2019.

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Hidden
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories