En partenariat avec

Sondage

Questions d’actualité

Le 2 février dernier, Emmanuel Macron soutenait au 20H de TF1 que tous les Français adultes souhaitant se faire vacciner contre le Covid-19 le seraient d’ici la fin de l’été. L’Ifop, en partenariat avec Fiducial, CNews et Sud Radio, a souhaité mesurer l’opinion de la population sur cette promesse. Ainsi, 58% des Français pensent que cet engagement du chef de l’Etat ne sera pas tenu. Cet arbitrage rejoint la question de la confiance dans le gouvernement qui se structure selon la proximité partisane. De cette manière, les sympathisants de La république En Marche s’avèrent plus enclins à croire que l’engagement du président de la République sera tenu (80%), alors que les sympathisants des partis contestataires semblent plus défiants : 67% des partisans de La France Insoumise et 72% de ceux du Rassemblement National ne pensent pas que tous les Français adultes volontaires seront vaccinés avant la fin de l’été.

 

Dans un autre registre, l’actualité de ces derniers jours a été rythmée par le début des débats à l’Assemblée nationale sur le projet de loi contre le séparatisme. Si la question est présentée comme centrale par le gouvernement, 34% des Français interrogés partagent cette position et jugent le projet de loi « tout à fait prioritaire ». Ce positionnement est plus marqué à la droite de l’échiquier politique (58% des sympathisants Les Républicains et 50% de ceux du Rassemblement National) quand les partisans du parti présidentiel sont 37% à partager cette opinion.

 

Dans le détail, les principales mesures du projet de loi semblent récolter globalement de l’adhésion : 88% des Français sont pour le principe de neutralité religieuse des agents chargés d’une mission de service public, 86% pour le renforcement de la transparence financière et comptable des lieux de cultes musulmans, 83% pour la signature obligatoire d’un contrat d’engagement républicain pour bénéficier des subventions publiques, et 63% pour la fin de l’instruction à domicile.

 

La question de la lutte contre le séparatisme revêt un enjeu politique, et c’est Marine Le Pen qui inspire le plus confiance pour mener à bien ce projet (46%). Vient ensuite le chef de l’Etat (43%) puis Xavier Bertrand (38%). Alors que le ministre de l’Intérieur tente de se positionner en « référent » de la question des séparatismes, seulement 35% des Français lui font confiance.

 

La gauche ne semble pas incarner ce sujet puisque Jean-Luc Mélenchon ne récolte que 22% de confiance pour lutter contre le séparatisme.

 

 

 

Document à télécharger

Les résultats

Méthodologie de recueil

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon 1 026 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d'agglomération. Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 3 au 4 février 2021.

Vos interlocuteurs

Frédéric Dabi Directeur Général Adjoint - Directeur du pôle Opinion et Stratégies d'entreprise

Gautier Jardon Chargé d’études – Département Opinion et Stratégies d’Entreprise

Document à télécharger

Les résultats

Méthodologie de recueil

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon 1 026 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d'agglomération. Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 3 au 4 février 2021.

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • Mentions Juridiques

    En utilisant ce service, vous consentez à ce que nous stockions les données que vous nous aurez communiquées afin de pouvoir traiter votre demande. Ce faisant, nous observerons les dispositions légales en matière de protection des données personnelles. Nous vous assurons de ce que les données stockées seront traitées de manière confidentielle et ne seront ni transmises, ni vendues à un tiers.

Inscription newsletter

Découvrez nos publications A la une - A ne pas manquer et pleins d’autres...

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

Consultez nos dernières newsletters

Recent Posts

Top Categories