En partenariat avec

Sondage 12/10/2011

Regard croisé sur l’insertion et l’avenir professionnels des lycéens et des étudiants

A l’occasion d’un grand colloque portant sur les études d’excellence organisé par Réussir Aujourd’hui, l’ESSEC, l’Ecole Nationale Supérieure des Mines de Saint Etienne, l’ENA et avec le concours de l’ACSE , l’Ifop a réalisé une enquête portant sur les aspirations en matière d’études et de projet professionnel des lycéens de filières générales et technologiques ainsi qu’auprès des étudiants. L’ambition de cette étude est de comparer, d’une part, les perceptions et les projets des lycéens dans leur ensemble avec ceux des lycéens inscrits dans un établissement situé en Zone Urbaine Sensible et, d’autres part, de disposer d’un regard croisé entre les étudiants dans leur ensemble et les étudiants issus des quartiers sensibles et ayant été accompagnés dans le cadre d’un programme de tutorat.

Entre autres résultats, cette étude démontre d’une façon un peu inattendue, que les lycéens en général, et plus encore ceux issus des quartiers sensibles, portent un jugement positif sur leur établissement scolaire : 85 % sont satisfaits de leur lycée (84 % dans la population générale), 76 % sont confiants dans la perspective du baccalauréat (67 % dans la population générale).
Par ailleurs, le projet d’effectuer des études supérieures s’impose comme une évidence pour tous les lycéens même si on observe une tendance des lycéens de la population générale à privilégier des études longues tandis que ceux en ZUS penchent davantage vers des cursus courts. On note toutefois un espoir d’ascension sociale prudent pour les lycéens et les étudiants de la population générale, tandis qu’il apparaît plus soutenu chez les lycéens en ZUS et massif chez les étudiants bénéficiaires.
Ainsi, tandis que les lycéens en ZUS (61%) et les étudiants bénéficiaires (85%) pensent majoritairement bénéficier dans le futur de « l’ascenseur social », les lycéens et les étudiants de la population générale apparaissent moins enthousiastes : en effet moins d’un lycéen sur deux (48%) pense avoir une situation meilleure que celle de ses parents et un tiers estiment qu’elle sera identique ; chez les étudiants seulement une courte majorité (55%) pense profiter de « l’ascenseur social » et un quart conserver la même situation professionnelle que leurs parents.

Etude réalisée pour : Réussir Aujourd’hui, Ecole Polytechnique ParisTech, ESSEC, Ecole Nationale Supérieure des Mines, l’ENA, L’Association des anciens élèves de l’ENA.

– Echantillon de 313 lycéens, représentatif des lycéens inscrits dans un établissement public en filière générale et technologique. (NB : Dans un souci de lisibilité, cette cible est nommée « Lycéens en population générale » dans ce document) La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, classe, profession du chef de famille) après stratification par région.
– Echantillon de 315 lycéens inscrits en filière générale et technologique dans un établissement public situé en Zone Urbaine Sensible.

Documents à télécharger

Rapport d'étude Annexes

Méthodologie de recueil

Echantillon de 628 lycéens. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, classe, profession du chef de famille) après stratification par région. Les interviews ont eu lieu en face à face Du 8 au 16 septembre 2011.

Votre interlocuteur

Frédéric Dabi. Directeur Général Opinion

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Hidden
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories