En partenariat avec

Sondage 09/03/2017

Le tableau de bord politique – Mars 2017

 

La vague de mars du tableau de bord politique Ifop-Fiducial pour Paris Match et Sud Radio, marquée par la chute de la cote d’approbation de l’action de Bernard Cazeneuve, livre les enseignements suivants :

 

L’approche de la fin de son mandat ne se traduit pas par une expression de nostalgie ou par une plus grande clémence vis-à-vis de François Hollande. 26% des Français déclarent approuver l’action du Président de la République, soit un score en baisse d’un point par rapport au mois dernier. Le chef de l’Etat se retrouve même en baisse chez les sympathisants du Parti Socialiste (61%, -3) et chez ses électeurs du premier tour de l’élection présidentielle de 2012 (52%, -5). Symptôme de cette situation, sa capacité à bien défendre les intérêts de la France à l’étranger, longtemps portée très majoritairement à son crédit, ne convainc aujourd’hui plus qu’une personne sur deux (52%, -8).

 

L’enthousiasme ayant accompagné la nomination de Bernard Cazeneuve à la fonction de Premier ministre s’estompe progressivement. L’action de l’ancien Ministre de l’Intérieur n’est aujourd’hui soutenue que par 42% des Français, soit une proportion en baisse de 10 points par rapport à février. Ce reflux impacte l’ensemble des traits d’image qui lui sont associés. Une très courte majorité de personnes interrogées juge encore qu’il dirige bien l’action de son gouvernement (52%, -8) ou qu’il est un homme de dialogue (52%, -5). Les jugements moins positifs se muent enfin en perplexité s’agissant de son avenir politique : 41% d’entre eux considèrent qu’il est une personnalité devant jouer un rôle important à l’avenir (41%, -5).

 

Alors que se profile le premier tour de l’élection présidentielle, les Français demeurent sceptiques quant aux capacités à faire mieux de l’opposition, signe de la persistance de la défiance à l’égard du personnel politique. Seules 23% des personnes interrogées jugent crédible l’opposition incarnée par Les Républicains, soit un score de 6 points inférieur à celui mesuré après l’investiture de François Fillon en décembre. L’opposition incarnée par le Front National est jugée capable de faire mieux que le gouvernement actuel par une proportion plus faible (20%), mais tout de même en hausse de 3 points par rapport au mois dernier.

Documents à télécharger

Rapport d'étude Annexes

Méthodologie de recueil

Echantillon de 1002 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, catégorie socio-professionnelle, niveau d'éducation) après stratification par région et catégorie d'agglomération. Les interviews ont eu lieu par téléphone du 3 au 4 mars 2017.

Votre interlocuteur

Frédéric Dabi. Directeur Général Opinion

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Hidden
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories