Document à télécharger

Les résultats de l'étude

Méthodologie de recueil

Grand public : L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1012 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.
Ruraux : L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1501 personnes, représentatif de la population française rurale âgée de 18 ans et plus.
La représentativité de l’échantillon « Grand public » a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d’agglomération.
La représentativité de l’échantillon « Ruraux » a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et tranche détaillée d’unité urbaine.
Les interviews auprès de l’échantillon « Grand public » ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 8 au 11 juin 2018. Les interviews auprès de l’échantillon « Ruraux » ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 6 au 11 juin 2018.

En partenariat avec

Sondage

Territoires ruraux: perceptions et réalités de vie

L’étude « Territoires ruraux : perceptions et réalités de vie » a été réalisée par l’Ifop pour Familles rurales auprès de deux échantillons représentatifs, l’un de l’ensemble des Français, l’autre de l’ensemble des ruraux. Cette enquête révèle un décalage de perceptions entre une opinion qui associe d’abord la ruralité à des difficultés socio-économiques (46% des citations des Français) et des ruraux qui, dans leur quasi-totalité, se disent satisfaits de vivre dans le monde rural et l’associent spontanément à une qualité de vie remarquable (62% des citations des ruraux). Malgré cette qualité de vie, les ruraux expriment néanmoins un sentiment d’abandon lié à un recul des services publics et à l’origine d’un pessimisme marqué vis-à-vis de l’avenir (56% des ruraux sont pessimistes au sujet de leur avenir contre 49% des Français).

 

L’étude révèle par ailleurs une réelle attractivité des territoires ruraux qui apparaissent en phase avec les aspirations des Français pour une meilleure qualité de vie. Pour 81% des Français vivre à la campagne représente la vie idéale, qu’ils y travaillent ou non. Seuls 19% aspirent à une vie totalement urbaine (comme lieu de vie et de travail). 60% des Français déclarent que s’ils devaient créer une entreprise, ils souhaiteraient le faire en milieu rural. Mais cette attractivité est conditionnée par la présence de services de proximité et de solutions de mobilités. Aux yeux des Français, l’installation de nouveaux habitants en milieu rural est avant tout conditionnée par la présence de services publics (70% des citations), suivie d’une offre d’emplois et de transports suffisante (62% et 54% des citations).

Vos interlocuteurs

Frédéric Dabi DGA -
Directeur du pôle Opinion et Stratégies d'entreprise

David Nguyen Directeur Conseil - Opinion & Stratégies d'Entreprises

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • Mentions Juridiques

    En utilisant ce service, vous consentez à ce que nous stockions les données que vous nous aurez communiquées afin de pouvoir traiter votre demande. Ce faisant, nous observerons les dispositions légales en matière de protection des données personnelles. Nous vous assurons de ce que les données stockées seront traitées de manière confidentielle et ne seront ni transmises, ni vendues à un tiers.
Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.