Opinion et stratégies d'entreprises Consumer Services Santé Media et numérique Luxe
3251

Publications en Opinion et Stratégies d'entreprise

Opinion et Stratégies d'entreprise
27/05/2016

Les Français et la fête des mères

A l’occasion de la fête des mères qui aura lieu dimanche 29 mai, le magazine Pèlerin a souhaité connaître la perception des Français sur cette fête.
La fête des mères est vue par 45% des Français comme une fête commerciale, un chiffre en hausse de 4 points depuis l’an 2000. Pour autant, elle est toujours considérée comme une fête familiale pour quasiment la même proportion des personnes interviewées (43%). Il faut cependant noter que ce chiffre est en recul de 7 points depuis l’an 2000.
Les chiffres sont légèrement différents quand on examine les réponses données par les premières intéressées : elles sont alors 46% (-3 points depuis 2000) à penser que la fête des mères est avant tout une fête familiale contre 42% (+3 points depuis 2000) qui la considèrent comme une fête commerciale. Enfin pour 12% de la population, c’est un dimanche comme les autres.

Les trois quarts (75%) des Français estiment qu’il est important de souhaiter la fête des mères : pour plus d’un tiers des répondants (36%), c’est même « très important ». On observe que l’importance donnée à cette fête décroit avec l’âge : 84% des 15-17 ans estiment qu’il est important de souhaiter la fête des mères, contre 74% des 35 ans et plus.

Du côté des mères, elles sont 72% à considérer qu’il est important que leurs enfants leur souhaitent la fête des mères, dont un tiers (33%) jugeant cela « très important ». De même que sur l’ensemble de la population, l’importance donnée à cette fête décroit avec l’âge : les mères âgées de moins de 35 ans considèrent cela important à 77% contre 68% chez les mères âgées de plus de 65 ans. Selon elles, les deux gestes les plus touchant en cette occasion sont que leurs enfants les appellent pour 30% et qu’ils leurs rendent visite pour 27%. Les fleurs et autres cadeaux arrivent loin derrière avec respectivement 13% et 8% des réponses.
Opinion et Stratégies d'entreprise
26/05/2016

Les Français et la mobilisation contre le projet de réforme du code du travail

Dans un contexte social particulièrement tendu : manifestations, grèves dans les transports, blocages de raffineries et plus récemment de centrales nucléaires, l’Ifop pour RTL a décidé d’interroger les Français sur leur perception de ces différents mouvements sociaux.

L’étude a comporté deux phases successives : dans la première, les personnes interviewées jugeaient le mouvement social uniquement sur les manifestations et les grèves dans les transports notamment. Dans la seconde phase de l’étude, quelques jours plus tard, les répondants jugeaient le mouvement social en prenant en compte les manifestations, les grèves ainsi que les blocages de raffineries.
A la première question portant sur le mouvement social sans prendre en compte les blocages de raffineries, 65% des Français trouvaient ce mouvement social justifié, dont 32% « tout à fait justifié ».
A la seconde question (prenant en compte les blocages de raffineries cette fois-ci), les Français sont 62% à le trouver justifié, dont 34% « tout à fait justifié ».
Si on prend en compte la proximité politique des interviewés, on observe que les partisans du Front de Gauche et du Front National sont les plus fervents supporters du mouvement social contre la loi Travail : sur les deux phases de l’étude, 88% des sympathisants Front de Gauche estiment que le mouvement de contestation est justifié, tout comme 76% des partisans du Front National.
Opinion et Stratégies d'entreprise
25/05/2016

Les Français et le risque d'explosion sociale

Dans un contexte très tendu autour de la loi Travail qui entraine de nombreuses manifestations et des blocages dans les raffineries et les centrales nucléaires, l’Ifop pour Atlantico.fr a décidé d’interroger les Français sur le risque d’une explosion sociale dans les prochains mois en France.

Près des trois quarts des Français (72%) estiment qu’une explosion sociale est possible dans les prochains mois dans notre pays. Ce chiffre est nette progression depuis septembre 2014 (+6 points) mais ne connaît pas son point le plus haut qui avait été atteint en novembre 2013 avec 76% des personnes interviewées qui prédisaient une prochaine explosion sociale en France. Cependant, moins d’un quart des répondants estiment en être « certains », ce qui relativise l’intensité des réponses.

Les sympathisants des partis les plus radicaux (Front de Gauche et Front National) sont les plus convaincus qu’une explosion sociale peut survenir en France (respectivement 82% et 86%). Les moins inquiets d’un risque d’explosion sociale sont les proches du Parti Socialiste : 57% pensent que la France peut connaître une explosion sociale dans les prochains mois.
Opinion et Stratégies d'entreprise
25/05/2016

Le regard des Français sur la Première Dame

L’Ifop pour le magazine Point de vue a interrogé les Français sur leur conception du rôle de la Première Dame sous la Ve République.
Tout d’abord, la présence d’une Première Dame à l’Elysée est considérée comme secondaire par deux Français sur trois (62%). Seuls 6% des personnes interviewées la jugent indispensable. Les plus âgés sont également les plus nombreux à juger cette présence comme secondaire (72% chez les 50-64 ans et 68% chez les 65 ans et plus).

On prend souvent en exemple le rôle officiel tenu par la First Lady aux Etats-Unis, qui dispose d’un véritable statut qui comprend une rémunération et des moyens pour mener à bien des missions d’intérêt général : Michelle Obama par exemple, a fait de la lutte contre l’obésité chez les enfants son principal cheval de bataille pendant ses huit années aux côtés de Barack Obama à la Maison-Blanche. Près d’un tiers des Français (31%) est favorable à la création d’un statut inspiré de celui de la Première Dame américaine. Les jeunes y sont plus favorables (45% pour les moins de 35 ans) que leurs aînés (23% chez les 65 ans et plus).