Opinion et stratégies d'entreprises Consumer Services Santé Media et numérique Luxe
3632

Publications en Opinion et Stratégies d'entreprise

Opinion et Stratégies d'entreprise
24/10/2017

Le regard des Français sur la fermeture hebdomadaire des boulangeries

Interrogés dans le cadre d’un sondage réalisé par l’Ifop pour la FEB, 87% des français souhaiteraient être en mesure de trouver du pain, quand ils le veulent et à proximité de leur domicile.

56% d’entre eux se déclarent favorables à la suppression de cette obligation.
Opinion et Stratégies d'entreprise
23/10/2017

L’intention de vote au premier tour de l’élection présidentielle six mois après

Comme en 2007 et en 2012, l'Ifop a interrogé un échantillon de près de 2000 électeurs pour leur demander 6 mois après l'élection présidentielle quel serait leur choix si le vote avait lieu aujourd'hui.

Avec 28% des intentions de vote, Emmanuel Macron émerge nettement en tête du rapport de force électoral et enregistre une hausse de 4 points comparés à son score de 1er tour.

Captant toujours une majorité des électeurs de François Hollande, Emmanuel Macron creuse nettement son sillon à droite de l'échiquier politique : ce sont désormais 36% des électeurs Sarkozy 2012 qui expriment une intention de vote en sa faveur. Dans le même temps, François Fillon recueille 5 points de moins (15%) que son score d'avril dernier.

Marine Le Pen conserve un niveau électoral élevé, parfaitement stable au regard de son résultat du scrutin (21.5%). En revanche, bien que perçu comme le premier opposant à Emmanuel Macron, le fondateur de la France Insoumise peine à incarner une alternative convaincante.

Avec ‎18% des intentions de vote, Jean-Luc Mélenchon raterait la marche du second tour et fait moins bien que son résultat du 23 avril dernier.
Opinion et Stratégies d'entreprise
22/10/2017

Les indices de popularité - Octobre 2017

Alors que la cote de popularité d’Emmanuel Macron mesurée par l’Ifop pour le JDD avait connu un rebond de 5 points à 45% au mois de septembre 2017, le mois d’octobre se traduit par une baisse de 3 points pour le président de la République (42%). Une évolution qui s’explique principalement par une chute de popularité parmi les salariés du secteur public (30% - 7 pts), les retraités et inactifs (44% - 4 pts) et les cadres supérieurs (52% - 4pts), catégories les plus directement concernées par la politique fiscale et budgétaire du gouvernement. Sur le plan politique, Emmanuel Macron recule chez les sympathisants Les Républicains (47% - 5 pts), UDI (63% - 8pts) et socialistes (41% - 3 pts). En parallèle, le premier Ministre Edouard Philippe connaît un légère baisse, mais se maintient à un meilleur niveau que le président de la République (47% - 1pt). Le chef du gouvernement reste populaire à droite, même si on observe une chute de 9 pts parmi les sympathisants Les Républicains (55%).
Opinion et Stratégies d'entreprise
20/10/2017

Ifop Focus n°169 : Emmanuel Macron et les catégories populaires

Il a de nombreuses fois été souligné, ces derniers temps, que la défiance exprimée à l'égard de la politique gouvernementale, et notamment du Président, était particulièrement marquée dans les catégories populaires. Dans le baromètre Ifop réalisé pour le JDD, la chute de popularité enregistrée par le Président a en effet été nettement plus prononcée parmi les employés (-26 points entre mai et septembre) et ouvriers (-24) que dans les autres catégories (-12 chez les cadres et professions intellectuelles supérieures, par exemple).

Ce focus a été réalisé en partenariat avec l’Observatoire de l’Opinion de la Fondation Jean Jaurès.