En partenariat avec

Sondage

Les Français et la refonte du système de parrainage pour l’élection présidentielle

A environ une semaine de la date butoir, nombre de candidats déclarés à l’élection présidentielle peinent à rassembler les cinq cents parrainages d’élus nécessaires pour concourir, notamment Jean-Luc Mélenchon, Marine Le Pen et Éric Zemmour. Dans ce contexte où des candidats rassemblant les intentions de vote de millions d’électeurs risquent de ne même pas être sur la ligne de départ, deux tiers des Français (66%) se déclarent favorables à une refonte du système des parrainages d’élus permettant aux candidats de participer à l’élection présidentielle.

Ce sentiment est, logiquement, particulièrement dominant chez les sympathisants des forces politiques des candidats les plus menacés : ainsi, 73% des proches du Rassemblement national souhaitent une réforme du système de parrainage, 81% chez La France Insoumise, et surtout 82% chez les sympathisants de Reconquête, dont 58% s’y déclarent même « tout à fait favorables ».

Pour autant, l’adhésion à une refonte du système de parrainage est aussi majoritaire dans toutes les catégories de la population, y compris les partisans des candidats largement pourvus, comme Emmanuel Macron ou Valérie Pécresse. Ce résultat interroge donc sur la pertinence du système actuel, et surtout de la levée de l’anonymat des élus parrains, amorcée pour l’élection présidentielle de 2017. Au-delà de la nécessité de placer un « filtre » à l’entrée de la compétition, selon le souhait de Charles de Gaulle, les Français, quelle que soit leur obédience politique, semblent vouloir éviter la « confiscation démocratique » que constituerait l’empêchement de telle ou telle candidature d’ampleur.

Document à télécharger

Les résultats

Méthodologie de recueil

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1 009 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas ( sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d'agglomération. Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 22 au 23 février 2022.

Votre interlocuteur

Frédéric Dabi. Directeur Général Opinion

Document à télécharger

Les résultats

Méthodologie de recueil

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1 009 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas ( sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d'agglomération. Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 22 au 23 février 2022.

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Hidden
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories