En partenariat avec

Sondage 14/10/2012

Baromètre de la menace terroriste – Vague 13

Interrogés par l’Ifop pour Dimanche Ouest France, 71% des Français considèrent que la menace terroriste est aujourd’hui élevée dans le pays. Le résultat obtenu, synonyme d’une forte inquiétude de la part des personnes interrogées, marque une hausse de 18 points par rapport à la précédente mesure, en mars 2012 juste après les tueries de Montauban et de Toulouse et la mort de Mohamed Merah. Il s’établit ainsi à son deuxième plus haut niveau depuis la mise en place de ce baromètre, à un échelon au-dessus des premières mesures effectuées après les attentats de New York en septembre 2011. Dans le détail, un Français sur dix (12%) estime que la menace terroriste est aujourd’hui « très élevée » en France (taux stable). 59% la jugent « plutôt élevée », 27% « plutôt faible » et 2% « très faible ».
L’arrestation d’une douzaine de membres présumés de la mouvance islamiste radicale par les forces de l’ordre le 6 octobre 2012 semble expliquer au moins en partie cette recrudescence de l’inquiétude. Révélatrice de l’existence d’un groupe ou d’un réseau organisé susceptible de commettre des actes terroristes, le groupe ayant été qualifié de « groupe terroriste qui est probablement le plus dangereux mis au jour depuis 1996 en France » par le procureur de Paris François Molins, l’affaire paraît préoccuper davantage les Français que l’affaire Merah, plutôt perçue comme l’acte d’une individu isolé et déséquilibré.
L’analyse des résultats détaillés révèle certaines évolutions par rapport aux mesures réalisées précédemment. Le clivage en fonction du sexe de la personne interrogée, observé traditionnellement sur les questions de sécurité, disparaît, les femmes (72%) faisant autant part de leurs craintes que les hommes (70%). En revanche, le clivage selon l’âge est toujours perceptible, de même que celui selon la proximité partisane. Les personnes âgées de 35 ans et plus montrent en effet plus d’inquiétudes que les plus jeunes (76% contre 57% auprès des moins de 35 ans). Les craintes sont également plus sensibles auprès des sympathisants de l’UMP (83%) et du Front National (85%) que des proches de la gauche (64%).

Document à télécharger

Rapport d'étude

Méthodologie de recueil

Echantillon de 1005 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d’agglomération. Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI - Computer Assisted Web Interviewing) du 9 au 11 octobre 2012.

Votre interlocuteur

Jérôme Fourquet Directeur du pôle Opinion & Stratégies d'Entreprises

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Hidden
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories