Personne entrain de voter

En partenariat avec

Sondage

Baromètre de l’élection présidentielle – Vague 3

La vague 3 du baromètre de l’élection présidentielle Ifop-Fiducial pour LCI et Le Figaro ne révèle pas de bouleversements majeurs dans les rapports de forces mesurés avant les vacances d’été, malgré les diverses annonces de candidatures de part et d’autre de l’échiquier politique.

 

A droite, Xavier Bertrand apparait toujours comme le potentiel candidat de la droite rassemblant le plus d’intention de vote (17%). Valérie Pécresse serait la deuxième mieux placée (14%), suivie de Michel Barnier (11%). Au plus le candidat de la droite est haut dans les intentions de vote, au plus Emmanuel Macron et Marine Le Pen semblent avoir des scores bas, même si cela est loin de les affaiblir de manière significative tant ils restent largement devant les autres concurrents dans toutes les hypothèses de premier tour testées.

 

A gauche, aucun candidat ne semble bénéficier de dynamique pour l’instant et le dernier candidat à entrer en lice, Arnaud Montebourg, apparait à ce stade crédité de 3% d’intentions de vote, récupérant quelques voix du Parti Socialiste sans pour autant affaiblir Anne Hidalgo, dont le score oscille toujours entre 8% et 8,5% des intentions de vote.

 

En cas de candidature, Éric Zemmour serait crédité de de 6% à 7% des intentions de vote, ponctionnant des voix au candidat de la droite et à Marine Le Pen.

 

Le second tour reste encore à ce stade dominé par la candidate du Rassemblement National et le président sortant, qui apparait en position de l’emporter dans cette hypothèse de duel suggérée par les intentions de vote de premier tour. Seul Xavier Bertrand pourrait le battre (53% des intentions de vote contre 47%) dans l’hypothèse, peu probable pour l’instant, d’un second tour les opposant.

 

 

L’analyse de Frédéric Dabi, Directeur Général Opinion de IFOP :

 

La période de pause estivale n’a modifié que marginalement les rapports de force électoraux à sept mois de l’élection présidentielle. Le paysage politique reste figé et dominé par Emmanuel Macron et Marine Le Pen, systématiquement en situation d’accéder au second tour. A droite, en dépit d’une légère érosion de son socle, Xavier Bertrand demeure le candidat le mieux placé par rapport aux autres prétendants, à la fois le plus près de la qualification pour le second tour (7 points, contre 11 pour Valérie Pécresse et 15 pour Michel Barnier) et le seul à « battre » Macron et Le Pen dans une configuration de second tour. La gauche, plus que jamais morcelée, ne voit pas de candidat se détacher et affirmer un leadership.

 

Pour autant, deux évolutions se font jour : d’une part, pour la première fois, le total des intentions de vote en faveur de la gauche augmente sensiblement (de 3 à 4 points depuis juillet). D’autre part, avec 7% des intentions de vote, la percée Eric Zemmour est réelle. Bénéficiant de soutiens d’électeurs de droite et de droite extrême, la présence du polémiste dans la course à la présidentielle contribue à éroder les scores de Xavier Bertrand (ou Valérie Pécresse), de Nicolas Dupont-Aignan et de Marine Le Pen. La candidature Zemmour est potentiellement susceptible de rebattre le jeu à droite sans pour autant, dans cette enquête, empêcher un duel de second tour Macron – Le Pen.

Document à télécharger

Les résultats

Méthodologie de recueil

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1 334 personnes inscrites sur les listes électorales, extrait d’un échantillon de 1 505 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d'agglomération. Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 31 août au 2 septembre 2021.

Vos interlocuteurs

Frédéric Dabi Directeur Général Opinion

Jérôme Fourquet Directeur du pôle Opinion & Stratégies d'Entreprises

Personne entrain de voter

Document à télécharger

Les résultats

Méthodologie de recueil

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1 334 personnes inscrites sur les listes électorales, extrait d’un échantillon de 1 505 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d'agglomération. Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 31 août au 2 septembre 2021.

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 
Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories