En partenariat avec

Sondage

Baromètre Paris Workplace 2021

Retour au bureau : Comment les jeunes salariés imposent de nouveaux standards

 

 

SFL publie aujourd’hui les résultats du 8e baromètre Paris Workplace, réalisé en partenariat avec l’IFOP (1600 salariés interrogés, travaillant dans un bureau, à Paris et première couronne). Cette huitième édition mesure les effets des confinements successifs sur les attentes des salariés et notamment celles de la jeune génération en matière de lieu de travail. Avec ce constat paradoxal : si les moins de 35 ans sont les plus heureux de retrouver leurs bureaux, ils ont aussi élevé sensiblement leurs niveaux d’exigence vis-à-vis de celui-ci. Le lieu de travail, confronté à la concurrence du domicile, va devoir prouver sa capacité à satisfaire les attentes en matière de bien-être et de relations sociales, mais aussi à avoir un impact sur son environnement de façon positive.

 

ENSEIGNEMENTS-CLÉS

 

Retour au bureau : les plus heureux de retrouver des conditions de travail “normales” sont ceux qui ont le plus souffert de la crise sanitaire, à savoir les jeunes salariés.

● Après 7 années de stabilité quasi-parfaite, la note de bien-être au travail des -35 ans augmente significativement pour atteindre 7,1/10 en 2021 (contre 6,5 en moyenne depuis 2014).
● “La vie sociale avec les collègues” est la première raison de venir au bureau pour les moins de 35 ans (49%, +3 points depuis février 2020, avant les confinements). 67 % des jeunes salariés considèrent que “leurs collègues sont également des amis”, un chiffre presque deux fois supérieurs à celui des + 50 ans (34%).
● Les jeunes sont d’autant plus heureux de retrouver le bureau qu’ils ont souffert (davantage que les autres) d’un sentiment d’isolement pendant la crise sanitaire : 34% affirment qu’il leur arrive “souvent” de se sentir isolés (+8 points depuis février 2020).

 

Le bureau reste un repère important

● Les -35 ans ne sont pas les plus demandeurs de télétravail. Dans l’idéal, en moyenne, ils souhaiteraient travailler à distance 2,1 jours par semaine contre 2,3 jours pour les + 35 ans. Le bureau n’a pas seulement des vertus sociales, il reste le lieu le plus efficace pour travailler selon les jeunes
salariés : 62% d’entre eux considèrent qu’ils sont plus performants au bureau contre 29% qui répondent chez eux en télétravail.
● Le lieu de travail devient un déterminant-clé des choix professionnels : 68% des jeunes salariés jugent que “le bureau a été un élément important dans le choix de rejoindre l’entreprise”, contre 40% pour les plus de 35 ans.

 

L’entreprise, valeur refuge
● Les liens entre les jeunes salariés et leur entreprise sortent renforcés de la crise sanitaire : ils sont plus nombreux à se dire attachés à leur entreprise (78 %, contre 69% avant les confinements) ou à juger que leur société possède “une culture d’entreprise” (67 % vs 57% avant les confinements). Ils jugent même leur entreprise globalement plus performante (7,3/10 vs 6,7/10).
● On observe aussi une forme de reconnaissance de la part des salariés vis-à-vis de leur employeur : 66% des jeunes déclarent que “le bien-être des salariés est une priorité” pour leur employeur, contre 58% avant les confinements.

 

L’environnement de travail ne se résume plus aux murs du bureau

● L’espace de travail inclut désormais les espaces extérieurs : 55% des moins de 35 ans utilisent les espaces extérieurs pour travailler, 56% pour organiser des réunions (respectivement 11 points et 19 points de plus que les +35 ans).
● Le quartier de travail prend de l’importance à mesure que la porosité entre vie personnelle et professionnelle s’accroît – les jeunes salariés sont plus nombreux que leurs aînés à sortir du bureau pendant leur journée de travail pour réaliser des achats (66%), aller chez le médecin (56%) ou pour
un rendez-vous personnel (51%).
● On observe (tous salariés confondus) une forte corrélation entre le niveau de bien-être au travail et la fréquentation des espaces verts. Les salariés qui fréquentent des espaces verts tous les jours s’accordent une note de bien être de 7,8/10 VS 6,7/10 pour ceux qui les fréquentent moins d’une
fois par mois.

 

L’impact environnemental du bureau – des attentes fortes, poussées par les plus jeunes salariés

● Si les salariés se disent très majoritairement plus sensibles qu’il y a dix ans à des thématiques telles que le tri des déchets (86%), la réduction des impressions (84%), l’utilisation des mobilités douces (63%).
● Pour autant le bureau n’est pas identifié comme le premier lieu de la transition écologique. 78% des salariés (tous âges confondus) disent avoir un comportement plus éco-responsable davantage à leur domicile qu’au bureau.
● 62% des salariés estiment que les actions menées par les entreprises en faveur de l’écologie relèvent d’abord de la communication, avant d’être un engagement sincère de leur part.
● Les jeunes se disent prêts à faire des efforts individuels, davantage que leurs aînés : 52% des jeunes sont prêts à payer 20% plus cher leur déjeuner pour avoir une offre éco-responsable VS 33% des plus de 50 ans. Ils sont à 74% favorables à un bonus-malus sur leur rémunération lié aux gestes écoresponsables VS 54% pour les plus de 50 ans.
● Lorsque l’entreprise promeut fortement une politique environnementale, celle-ci produit ses effets.
Les salariés travaillant dans des bureaux soucieux de leur environnement sont systématiquement plus heureux au travail : les salariés qui travaillent au sein d’une entreprise qui soutient des associations se donnent une note de bien être de 7,1/10 VS 6,2/10 pour ceux qui travaillent dans une
entreprise qui ne soutient pas d’association.

Documents à télécharger

Les Résultats Le communiqué de presse Le Magazine Paris Workplace 2021

Méthodologie de recueil

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1602 salariés représentatifs de l’ensemble des salariés franciliens (Paris et petite couronne), travaillant dans un bureau au sein d’entreprises comptant plus de 10 salariés. Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 7 au 25 juin 2021. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée, taille de l’entreprise et secteur d’activité)

Vos interlocuteurs

Frédéric Dabi Directeur Général Opinion

Romain Bendavid Directeur de l'Expertise Corporate et Climat Social

Chloé Tegny Chargée d’études - Opinion & Stratégies d’Entreprises

Documents à télécharger

Les Résultats Le communiqué de presse Le Magazine Paris Workplace 2021

Méthodologie de recueil

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1602 salariés représentatifs de l’ensemble des salariés franciliens (Paris et petite couronne), travaillant dans un bureau au sein d’entreprises comptant plus de 10 salariés. Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 7 au 25 juin 2021. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée, taille de l’entreprise et secteur d’activité)

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Hidden
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories