l'accession à la propriété

En partenariat avec

Sondage

Baromètre Vague 10 – Les Français et l’accession à la propriété et l’image des courtiers en prêts immobiliers

 

 

La 10e édition de l’enquête Ifop-CAFPI sur le thème des Français et l’accession à la propriété, réalisée en mai 2022, fait état de la dégradation de l’état d’esprit des Français âgés de 25 à 65 ans, avec une inquiétude grandissante sur leur situation économique et sur leur capacité à devenir propriétaire.

 

 

72% des Français inquiets de la hausse des taux

 

Ce sentiment de crise économique n’avait pas été observé depuis 2012, année de la crise de la dette publique en zone euro. Face à cette perception alarmiste du contexte économique, 42% des Français de 25 à 65 ans déclarent que leur état d’esprit général est pire que l’année dernière. Le niveau d’inflation – généré par la crise internationale – et ses répercussions sur le pouvoir d’achat, la hausse des taux d’intérêt, le prix des biens immobiliers ou encore les conditions d’accès à un crédit immobilier constituent une source de grande inquiétude pour 61% des Français interrogés.

 

 

73% des Français estiment qu’il est difficile de devenir propriétaire

 

En réaction à cette inquiétude généralisée et à ce pessimisme ambiant, le sentiment de facilité à devenir propriétaire en France se dégrade également.

 

 

Malgré les difficultés perçues à devenir propriétaire, l’attachement et la confiance dans la pierre ne faiblissent pas  

 

L’intention de devenir propriétaire au cours des 5 prochaines années se maintient, avec 41% de Français qui déclarent avoir l’intention d’acheter au moins un bien immobilier, soit une baisse légère de 3 points par rapport à septembre 2021 et mars 2021. Plus précisément, 30% ont l’intention d’acheter une résidence principale (-2 points), 15% un bien immobilier locatif (-1 point) et 9% une résidence secondaire (+1 point).

 

 

Pour 37% des Français, la difficulté de trouver un financement est un des principaux freins à l’accès à la propriété

 

Au-delà des effets de la conjoncture économique inflationniste, deux tiers des Français (67%) continuent de citer la cherté du prix de l’immobilier comme principal frein (et 40% en premier) au fait de devenir propriétaire – une proportion très stable par rapport à septembre 2021 (mais +9 points par rapport à mars 2021). De la même manière, la difficulté à trouver un financement auprès d’une banque demeure le deuxième frein identifié, par 37% des Français (dont 16% en premier), un score identique à celui de septembre 2021 et mars 2021.

 

 

Le recours à un crédit semble plus que jamais nécessaire malgré des conditions d’accès jugées de plus en plus difficiles

 

Dans la lignée de ces diverses sources d’inquiétude en lien avec l’inflation, 62% des Français estiment – ou ont pu constater – que les conditions d’obtention d’un crédit dans le cadre d’un achat immobilier sont devenues plus difficiles – une hausse de +11 points par rapport à septembre 2021 et +4 points par rapport à mars 2021. Le crédit demeure un recours de masse : 41% des répondants en ont actuellement un à rembourser ou ont l’intention d’en initier un dans les 6 prochains mois. Concernant l’entrée en vigueur de la Loi Lemoine sur l’assurance emprunteur, chez les répondants ayant ou souhaitant obtenir un crédit, une courte majorité (53%) estime que cette loi va les inciter à réaliser les démarches pour changer leur assurance emprunteur.

 

 

Les Français attendent de l’Etat une politique volontariste et ambitieuse en matière de fiscalité et de rénovation énergétique

 

Selon les Français, faciliter l’accès au crédit est l’action prioritaire que doit mener Emmanuel Macron en matière de logement, avec 21% des réponses, suivi par les aides fiscales ou la baisse des droits de succession pour favoriser l’accession à la propriété (20%) et la revalorisation des aides à la rénovation énergétique des logements (20%).

 

 

La 10e édition de l’étude Ifop-CAFPI « Les Français et l’accession à la propriété » s’est également penchée sur la notoriété et l’image de l’activité des courtiers en prêt immobilier.

  • La grande majorité des Français interrogés (87%) connaissent les courtiers en prêts immobiliers (dont 64% précisément et 23% peu précisément), soit une notoriété stable par rapport à mars 2021.
  • Dans un contexte actuel de forte chute du pouvoir d’achat, 53% des Français qui connaissent les courtiers considèrent le fait d’y recourir comme une économie supplémentaire.
  • Et sur l’ensemble des répondants, précise l’Ifop, trois bénéfices principaux ressortent : gain de temps, pour 83% d’entre eux, accompagnement expert (83%) et source d’économies (60%).

Documents à télécharger

Les résultats Communiqué de presse

Méthodologie de recueil

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1504 personnes, représentatif de la population française âgée de 25 à 65 ans. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de l’interviewé) après stratification par région et catégorie d’agglomération. Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 9 au 17 mai 2022.

Vos interlocuteurs

Romain Bendavid Directeur de l'Expertise Corporate & Work Experience

Chloé Tegny Chargée d’études - Opinion & Stratégies d’Entreprises

l'accession à la propriété

Documents à télécharger

Les résultats Communiqué de presse

Méthodologie de recueil

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1504 personnes, représentatif de la population française âgée de 25 à 65 ans. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de l’interviewé) après stratification par région et catégorie d’agglomération. Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 9 au 17 mai 2022.

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Hidden
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories