Focus 22/02/2017

N°150 // Colonisation de l’Algérie : des mémoires toujours à vif

Emmanuel Macron, en déplacement à Alger, a qualifié la colonisation de « crime contre l’humanité » dans une interview accordée à une chaîne de télévision algérienne.

Le leader d’En Marche ! n’est certes pas le premier à créer une polémique depuis le territoire algérien… Le 22 décembre 2015, Christiane Taubira, alors Garde des Sceaux, en déplacement à Alger, s’était prononcée contre la constitutionnalisation de la déchéance de nationalité défendue alors par le gouvernement à la suite des attentats du 13 novembre, déclaration qui avait également suscité beaucoup de réactions.

La vigueur de la polémique actuelle tient certes au contexte de la campagne électorale et au télescopage avec une autre déclaration d’Emmanuel Macron sur les manifestants opposés au mariage pour tous qui l’a également mis en difficulté, mais si les réactions sont si vives, c’est également car cette question constitue toujours un sujet particulièrement clivant dans l’opinion et un sujet toujours à vif dans la mémoire nationale.

Document à télécharger

Votre interlocuteur

Jérôme Fourquet Directeur du pôle Opinion & Stratégies d'Entreprises

Plus de focus

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Hidden
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories