En partenariat avec

Sondage 23/03/2015

Elections Départementales de 2015 : Le profil des électeurs et les clés du scrutin

Les résultats de ce premier tour des élections départementales ont été marqués par une abstention élevée qui s’est établie à 49,7%. C’est parmi les électeurs de Jean-Luc Mélenchon à la présidentielle que l’abstention a été la plus forte (56%), suivis par les électeurs de François Bayrou (45%, mais le Modem présentait très peu de candidats) et de François Hollande (44%). Les électorats des droites se sont davantage mobilisé (respectivement 39% et 41% d’abstentionnistes dans les électorats de Nicolas Sarkozy et de Marine Le Pen), même si le différentiel de partition entre l’opposition et la majorité gouvernementale n’est pas autant marqué qu’il l’était aux élections européennes.

Ayant pratiqué l’union dans de très nombreux cantons et bénéficiant du rejet de l’exécutif (40% des électeurs ayant voulu sanctionner le gouvernement soit 16 points de plus que lors des élections municipales), l’UMP, l’UDI et le Modem se placent en tête avec 29,5% des suffrages, scores auxquels il faut ajouter environ 3 points des 7 points obtenus par les Divers Droite dont certains étaient les seuls représentants de la droite et du centre dans leur canton et bénéficiaient du soutien des partis de droite et du centre. Confirmant sa dynamique des européennes, le FN atteint 25,7% des voix, soit le meilleur score que ce parti ait jamais enregistré au plan national. Ce résultat est d’autant plus impressionnant que le parti lepéniste ne pouvait pas s’appuyer sur un large réseau d’élus locaux, élément qui demeure important dans ce type de scrutin. Le PS quant à lui obtient 21,5% des voix (ce faible niveau ayant provoqué son élimination dans plus de 500 cantons). On peut agréger à ce score 2 points des Divers Gauche (qui en recueillent 6,8% au total) car à l’instar de certains Divers Droite certains de ces candidats étaient soutenus par le PS qui ne présentait pas de candidats face à eux dans certains cantons.

La sociologie des différents électorats reste très typée. Ainsi le bloc UMP-UDI réalise ses meilleurs résultats parmi les 65 ans et plus (40% contre 26% auprès des moins de 35 ans) et des professions libérales et des cadres supérieurs (33%) mais n’atteint que 19% parmi les ouvriers et employés. Les catégories populaires, quand elles sont allées voter, se sont massivement tournées vers le FN avec un total de 43% de voix dont 38% parmi les employés et 49% auprès des ouvriers. Le FN peine en revanche toujours à pénétrer parmi les cadres supérieurs et les professions libérales (13%), les retraités (20%) et est toujours handicapé par le « gender gap » puisqu’il obtient 30% chez les hommes contre 22% auprès des femmes. Si la structure par âge du vote PS est très équilibrée (23% parmi les moins de 35 ans contre 21% chez les plus de 35 ans), le clivage sociologique est assez marquée : 28% chez les cadres supérieurs et professions libérales contre seulement 16% pour les milieux populaires et 29% parmi les salariés du public contre 18% auprès de leurs homologues du privé.

Les résultats de l’enquête donnent également des informations précieuses concernant les transferts de voix et la circulation des différents électorats. On constate ainsi que les candidats du FN ont bénéficié du soutien de 87% de l’électorat de Marine Le Pen à la présidentielle (9% votant pour des candidats UMP-UDI) mais qu’ils ont également capté 18% de l’électorat de Nicolas Sarkozy, 8% de celui de François Hollande, 9% de celui de Jean-Luc Mélenchon et 6% de celui de François Bayrou. La dynamique frontiste s’explique donc par une forte fidélisation de son socle présidentiel et par une capacité à mordre significativement sur l’électorat de droite tout en drainant également des voix à gauche et au centre. Les candidats UMI-UDI quant à eux captent 62% de l’électorat sarkozyste (15% votant pour les Divers Droite) et 50% de l’électorat de François Bayrou, 17% optant pour les divers droite et 24% pour des candidats de gauche. Si les candidats du PS recueillent 63% des voix de François Hollande, ces dernières se sont assez dispersées : 14% allant sur les Divers Gauche ou les Verts, 6% sur le Front de Gauche, 8% à droite et 8% sur le FN.

Document à télécharger

Rapport d'étude

Méthodologie de recueil

Echantillon de 2797 personnes inscrites sur les listes électorales, extrait d’un échantillon de 2 935 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus (hors ville de Paris et métropole de Lyon). La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, catégorie socio-professionnelle) après stratification par région et catégorie d'agglomération. Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI - Computer Assisted Web Interviewing) le 22 mars 2015.

Vos interlocuteurs

Frédéric Dabi. Directeur Général Opinion

Jérôme Fourquet Directeur du pôle Opinion & Stratégies d'Entreprises

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Hidden
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories