perte d'autonomie

En partenariat avec

Sondage

Vieillissement et perte d’autonomie : principales craintes des personnes âgées

Invités à faire part de leurs craintes en vieillissant, les retraités interrogés redoutent massivement la perte d’autonomie (68% du total des citations). Bien que cette crainte arrive en tête, une dichotomie de perception se fait jour selon le lieu de vie…En effet, les retraités vivant en agglomération parisienne se montrent bien plus inquiets que ceux qui vivent en communes rurales quant aux coûts qu’entraînent des prestations de maintien à domicile ou de prise en charge en établissement spécialisé (51% vs 35%). Notons d’ailleurs que l’absence de prise en charge par les professionnels de santé y est trois fois plus redoutée qu’en agglomération parisienne (16% vs 5%), ce qui témoigne du ressenti de la désertification médicale de nos campagnes.

 

Bien que la perte d’autonomie soit in fine la crainte la plus redoutée en avançant dans l’âge, les moyens financiers occupent une place prépondérante et s’invitent au cœur des préoccupations des retraités. Ils arrivent en effet en tête des éléments estimés indispensables pour pouvoir bien vieillir à domicile (63%), devant l’intervention de professionnels à domicile qualifiés (49% du total des citations).

 

Par ailleurs, l’aide de l’Etat semble incontournable pour certains, en ce que le désengagement des pouvoirs publics dans la santé est une crainte pour un quart des retraités vivant en communes rurales (26% vs 15% pour les retraités vivant en agglomération parisienne). A ce titre, constatons que l’obtention d’aides financières publiques apparaît plus prioritaire pour les catégories modestes (14% vs 2% des plus aisées).

 

Invités à évaluer le coût d’un EHPAD, une différence de perception émerge encore une fois selon le lieu de résidence, laissant supposer que le coût serait bien plus onéreux en région parisienne où 50% des retraités l’estiment à 3000€ par mois, contre 30% en province. D’ailleurs, seuls 22% des retraités interrogés s’estiment capables de se financer un tel établissement. Naturellement les catégories socioprofessionnelles supérieurs s’estiment plus enclines à y arriver (42% vs 12% des CSP-).

Vos interlocuteurs

Frédéric Dabi Directeur Général Adjoint - Directeur du pôle Opinion et Stratégies d'entreprise

Mathilde Moizo Chargée d'études - Opinion & Stratégies d'Entreprises

perte d'autonomie

Document à télécharger

Présentation

Méthodologie de recueil

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 801 retraités, représentatif de la population retraitée française.
La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, ancienne profession de l’interviewé), après stratification par région et catégorie d’agglomération.
Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 11 au 15 mars 2019.

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • Mentions Juridiques

    En utilisant ce service, vous consentez à ce que nous stockions les données que vous nous aurez communiquées afin de pouvoir traiter votre demande. Ce faisant, nous observerons les dispositions légales en matière de protection des données personnelles. Nous vous assurons de ce que les données stockées seront traitées de manière confidentielle et ne seront ni transmises, ni vendues à un tiers.
Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.