En partenariat avec

Focus

N°210 // La ville rose, pas assez bobo pour passer aux Verts ? Retour sur les municipales à Toulouse

Les dernières élections municipales ont notamment été marquées par la victoire de listes écologistes dans plusieurs grandes métropoles françaises comme Lyon, Strasbourg, Marseille ou bien encore Besançon, Poitiers, Tours et Bordeaux.

 

Mais si cette vague verte est même parvenue à emporter la citadelle girondine, Toulouse, elle, est restée à droite. La capacité de résistance du maire sortant, Jean-Luc Moudenc, et cet échec d’une coalition de gauche à direction écologiste dans une des plus grandes villes françaises interrogent. La ville rose penche pourtant nettement à gauche lors des scrutins nationaux.

 

Au premier tour de l’élection présidentielle de 2017, Jean-Luc Mélenchon y avait ainsi viré en tête avec 29,2% (soit un score supérieur de 10 points à sa moyenne nationale) et François Hollande avait obtenu 62,5% des voix au second tour en 2012, soit, là aussi, une prime de près de 10 points par rapport à la moyenne nationale. Pour autant, lors des dernières municipales, les écologistes et leurs alliés ont échoué à conquérir la ville rose.

Document à télécharger

Votre interlocuteur

Jérôme Fourquet Directeur du pôle Opinion & Stratégies d'Entreprises

Document à télécharger

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • Mentions Juridiques

    En utilisant ce service, vous consentez à ce que nous stockions les données que vous nous aurez communiquées afin de pouvoir traiter votre demande. Ce faisant, nous observerons les dispositions légales en matière de protection des données personnelles. Nous vous assurons de ce que les données stockées seront traitées de manière confidentielle et ne seront ni transmises, ni vendues à un tiers.

Inscription newsletter

Découvrez nos publications A la une - A ne pas manquer et pleins d’autres...

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

Consultez nos dernières newsletters

Recent Posts

Top Categories