En partenariat avec

Sondage

L’adhésion au retour du masque dans les transports

Avec des contaminations en forte hausse, la septième vague de coronavirus semble largement enclenchée. Pour y faire face, Brigitte Bourguignon, ministre de la Santé, demande aux Français de porter de nouveau le masque dans les transports en commun, sans pour autant souhaiter que cela constitue une obligation comme cela a pu être le cas jusqu’au 16 mai dernier.
Face à ce regain de l’épidémie, une large majorité des Français (71%), désirent pour leur part que cela soit une obligation, dont 33% qui s’expriment comme « tout à fait favorables » à ce que cette restriction soit instaurée de nouveau.

 

Dans le détail, et à l’exception notable des plus jeunes (43% des moins de 25 ans), toutes les catégories de population se déclarent favorables au retour du masque dans les transports. C’est notamment le cas de plus âgés (85% des 65 ans et plus), dont a déjà pu être mesuré par le passé l’attitude particulièrement précautionneuse à l’égard du covid-19 car ils y sont les plus vulnérables.

 

On pourrait se dire, a priori, que la position sur cette question correspond – en partie – au lieu de vie, qui détermine largement l’usage des transports en commun. Cette enquête de l’Ifop indique que tel n’est pas le cas. Si 74% des habitants de l’agglomération parisienne, là où les transports sont massivement déployés, s’expriment favorablement pour le port du masque obligatoire, 69% des ruraux l’affirment également. Une différence certes, mais « que » de 5 points, alors que les derniers évoqués ont peu ou presque accès aux transports en commun, ou du moins d’un réseau infiniment moins vaste que sur la capitale et ses environs.

 

Enfin, l’opinion sur la gestion de la crise sanitaire apparait largement liée à l’obédience politique. Ainsi, si 83% des sympathisants de La république en Marche se déclarent favorables au retour du port du masque dans les transports, seulement 64% des proches de la France Insoumise, 66% de ceux de Reconquête s’expriment en faveur de cette mesure. Ceux pour qui ce souhait est le plus bas sont les partisans du Rassemblement national, à seulement 60%. La gestion de la pandémie demeure très loin de faire consensus politiquement.

Document à télécharger

Les résultats

Méthodologie de recueil

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1 009 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d'agglomération. Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 28 au 29 juin 2022.

Vos interlocuteurs

Frédéric Dabi Directeur Général Opinion

Thomas Pierre Chargé d'études - Département Opinion & Stratégies d'Entreprise

Document à télécharger

Les résultats

Méthodologie de recueil

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1 009 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d'agglomération. Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 28 au 29 juin 2022.

publications associées

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Hidden
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories