Entretien 06/12/2021

“L’avenir du luxe français dépend de notre capacité à transmettre notre passion et nos savoir-faire.”

Bénédicte Epinay, Déléguée Générale/CEO, chez Comité Colbert, revient sur des enjeux révélés par l’étude « Le luxe français, une valeur sûre dans le monde qui vient » et partage avec nous les challenges du Comité Colbert.

 

 

Le Comité Colbert dévoile en 2020 sa raison d’être « Promouvoir passionnément, transmettre patiemment, développer durablement, les savoir-faire et la création française pour insuffler du rêve » et des ambitions renouvelées. Pouvez-vous nous expliquer en quoi cette affirmation accompagne votre projet pour le Comité et ses Maisons de luxe adhérentes ? 

 

Promouvoir, transmettre, développer et insuffler (du rêve) sont quatre verbes d’action qui structurent nos actions, disent tout de l’éminence créative française et n’ignorent rien des enjeux sociétaux.

 

Promouvoir passionnément

Sans relâche depuis sa création, le Comité Colbert mobilise les pouvoirs publics à Paris et Bruxelles pour défendre les spécificités d’un secteur champion de l’industrie française.

Acteur majeur de la défense de la propriété intellectuelle, le Comité a contribué à la mise en place en France de la loi Longuet en 1994. Il déploie des campagnes de sensibilisation grand public et s’implique pour obtenir une réglementation européenne efficace pour lutter contre la contrefaçon off et online. Ardent défenseur de la liberté des entreprises à organiser leur réseau commercial, le Comité agit également pour la préservation du principe de distribution sélective en Europe.

Actif pour favoriser l’implantation des maisons à l’étranger, il combat les barrières réglementaires à l’accès aux marchés et organise régulièrement des actions de promotion de ses membres à l’étranger.

 

Transmettre patiemment

L’avenir du luxe dépend de sa capacité à transmettre ses fondamentaux que sont les savoir-faire et la création, aux nouvelles générations. Par transmission, il faut entendre recrutement, formation mais aussi en amont, éveil des vocations. Tous ces éléments composent un vaste chantier pour notre industrie certes florissante, mais en tension sur beaucoup de nos métiers (la joaillerie, la mode, les vins et spiritueux, l’hôtellerie et la gastronomie…).

La commission Savoir-faire et Création du Comité Colbert s’est emparée du sujet à bras le corps. Nous avons donc intensifié les partenariats avec les écoles (Chaire Colbert à l’ENSAAMA depuis 11 ans mais également ENSAD, Penninghen) et participé aux Olympiades de la jeunesse qui se sont tenues aux Invalides fin septembre. Nous avons initié un rapprochement entre nos maisons et trois associations issues du collectif l’Ascenseur autour de l’orientation comme outil de l’égalité des chances. Plus récemment, nous avons engagé une discussion avec le ministère de l’Éducation Nationale pour améliorer l’adéquation entre les formations existantes et les besoins réels de nos maisons. Nous sommes dans une forme d’urgence. L’avenir du luxe français dépend de notre capacité à transmettre notre passion et nos savoir-faire.

 

Développer durablement

Le Comité Colbert s’est doté d’une commission dédiée aux enjeux du développement durable dont la mission est de faire du secteur du luxe un référent en matière de responsabilité sociale, sociétale et environnementale.

 

 

 

L’étude Comité Colbert x Ifop intitulée « Le luxe français, une valeur sûre dans le monde qui vient », publiée il y a quelques semaines seulement, atteste du type de boussoles que vous souhaitez mettre à la disposition des Maisons de Luxe, et plus globalement porter à la connaissance de la sphère économique. En tant qu’experte du luxe, si vous deviez retenir 2 enseignements porteurs pour le futur du secteur, quels seraient-ils ? 

 

Une confirmation bienvenue tout d’abord, c’est le fait que, malgré la pandémie, le luxe français tire son épingle du jeu. La France reste le pays qui incarne le mieux le luxe, loin devant l’Italie. L’aura du secteur dans l’attractivité globale de notre pays auprès des Chinois, qui le mentionnent comme première destination de rêve pour un voyage d’exception, en est un signe fort. Le luxe est fortement associé à l’art de vivre à la française qui, envers et contre tout, est perçu comme romantique et élégant.

 

Le second enseignement est pour moi l’attente très forte en Chine envers l’engagement responsable et écologique des maisons de luxe. Jusqu’ici assez peu mentionné dans les études de tendance, il apparaît désormais comme incontournable. C’est sur leur exemplarité que les marques seront jugées dans les prochaines années. Cela tombe bien, le luxe français se caractérise par une très grande variété d’initiatives dans ces domaines.

 

 

 

Cette étude vous encourage donc à poursuivre le développement d’initiatives innovantes pour vos adhérents. Nous avons entendu parler du lancement d’un carnet d’inspiration dédié aux initiatives RSE de vos membres… Peut-on en savoir un peu plus sur ce type d’initiatives / l’état d’esprit que vous souhaitez impulser / pistes de réflexion à venir… ?

 

De l’inspiration à l’action ! En juin 2021, nous avons en effet publié un guide d’inspiration qui témoigne des actions concrètes les plus remarquables de nos maisons en termes de RSE. Nous les avons classées selon les ODD des Nations Unies. En septembre, nous avons publié un guide pratique très opérationnel sur les étapes de mise en place et d’évaluation d’une démarche R.S.E. afin de guider les moins matures de nos maisons sur le sujet. En novembre 2022, le Comité Colbert sera présent à l’Université de la Terre qui se tiendra à l’Unesco. Nous avons la conviction que le luxe se doit d’être exemplaire. Les objets de luxe ont depuis toujours une fonction sociale de paraître, celle que Pierre Bourdieu nomme « la stratégie de distinction ». Poussés par les générations Y et Z ultra sensibles à ces questions, voici désormais ces mêmes objets en capacité de révéler les valeurs de l’être : l’éthique, la préservation des ressources, l’engagement. L’objet de luxe, devenu vertueux, fait de moi, consommateur, quelqu’un de bien. Un sentiment qui n’a pas de prix. Comme le luxe !

 

Besoin d’être accompagné sur des problématiques de l’univers du luxe ? Faites appel à notre équipe experte Ifop !

 

Retrouvez l’étude « Le luxe français, une valeur sûre dans le monde qui vient » sur notre site et sa version anglaise.

Vos interlocuteurs

Stéphane Truchi CEO du Groupe Ifop

Rémy Oudghiri Directeur Général Sociovision

plus d'entretiens

Pour télécharger ce document, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :
  • votre adresse mail professionnelle, si applicable
  • Si applicable
  • Hidden
  • Les données que vous nous communiquez dans ce formulaire seront traitées et conservées uniquement afin de répondre à votre demande et de conserver une preuve du traitement de celle-ci. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits. https://www.ifop.com/politique-de-confidentialite/
    Nous serons ravis de garder le contact avec vous et vous invitons à vous abonner à nos communications. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Inscription newsletter

Retrouvez toute l’actualité d’IFOP – nos publications à la une, à ne pas manquer et pleins d’autres… - dans notre newsletter mensuel envoyé chaque fin de mois.

Déposez
votre brief

S'inscrire à notre newsletter

  • Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les informations concernant les activités de l’Ifop. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits 

Consultez nos précédentes éditions

Recent Posts

Top Categories